vendredi 18 août 2017

Rhum arrangé ananas passion


Bien, je suis déjà de retour avec une nouvelle recette de rhum arrangé. Il faut dire que depuis l'ouverture du Costco près de chez nous, on arrive à trouver l'alcool moins cher donc ça aide !

Mon rhum arrangé à la banane macère tranquillement, j'ai eu envie de tester autre chose même si le souci de l'attente n'est pas pour autant résolu. Il nous faudra être patients pour déguster l'un comme l'autre.


Ingrédients :

  • 1 L de rhum blanc à 50°
  • 345-350 g d'ananas bien mûr et sucré
  • 4 fruits de la passion bien mûrs (la peau doit être flétrie)
  • 1 gousse de vanille
  • 3 c. à s. de sucre de canne
  • 1 bocal type Le Parfait d'1,5 L

Mettre dans le bocal en verre l'ananas coupé en tranche ou en longueur, la gousse de vanille fendue ainsi que la pulpe et les pépins des fruits de la passion ; terminer par le sucre de canne.
Recouvrir de rhum et fermer pour laisser macérer.
(Il va vous rester une lichette de rhum, transvaser dans une bouteille déjà entamée si vous avez ou faites vous un apéro !)

Il est important de remuer délicatement la préparation en renversant le pot de temps en temps afin que les arômes se mélangent bien.
Il n'est pas non plus interdit voire il est recommandé de goûter votre rhum régulièrement afin de rajouter éventuellement du sucre.

La pénombre n'est pas obligatoire à la macération, par contre il est préférable que le bocal soit stocké dans un endroit assez chaud sans pour autant qu'il soit trop proche d'une source de chaleur. Ne pas oublier que dans les îles il fait chaud !

Patience donc également pour ce bocal ... Il faut idéalement tenir 3 mois, au mieux 1 !

samedi 12 août 2017

Rhum arrangé à la banane


Il y a des mois que je n'ai rien publié sur le blog, je n'ai cependant pas déserté les fourneaux mais disons qu'il y a eu pas mal de changement dans ma vie et je n'ai pas pris le temps de mettre en ligne mes recettes.
Il y en a d'ailleurs qu'il faudra que je refasse exprès pour pouvoir les mettre en ligne.

Je reviens aujourd'hui avec une recette alcoolisée puisqu'il s'agit d'un rhum arrangé. Avec le temps, les goûts changent et si par le passé le rhum me semblait bien trop fort hors planteur (je vous rappelle mes origines guadeloupéenne), j'ai appris à l'apprécier en rhum arrangé.
Ces derniers temps nous avons été gâté par une recette réunionnaise à la banane mais aussi au miel et une bouteille de la Guadeloupe à l'ananas.
Étant donné que nous n'avons plus d'approvisionnement, je me suis dit qu'il fallait que je teste une version maison.

Comme à mon habitude j'ai fouiné pas mal sur le net pour me renseigner mais aussi après de nos amis de la Réunion vu que les recettes maisons sont bien maîtrisées.
Côté temps de recette, c'est très rapide mais il ne faut pas être pressés de le déguster.

En effet, longtemps doit reposer le rhum arrangé ! On parle de 3 mois minimum dans l'idéal, à savoir que plus le repos sera long, meilleur le rhum sera.

J'ai choisi de commencer avec la recette la plus facile à gérer, à savoir le rhum arrangé à la banane. Elle demande peu d'ingrédient et si on est vraiment très (trop) pressés, on peut même commencer à la déguster au bout d'un mois. Bon je tenterai quand même de reculer l'échéance.

Au niveau du degré d'alcool du rhum, j'ai également préféré commencer avec du 40° afin de voir que ça donne et je passerai peut être à plus fort selon ce qu'on en aura pensé.

Ingrédients :

  • 70 cl de rhum blanc à 40°
  • 2 bananes bien mûres
  • 1 bâton de cannelle ou à défaut 1 c. à c. bombée
  • 1 gousse de vanille
  • 4 c. à s. de sucre de canne
  • 1 bocal type Le Parfait d'1 L

Mettre dans le bocal en verre les bananes coupées en 4 dans le sens de la longueur, la gousse de vanille fendue ainsi que la cannelle et le sucre de canne.
Recouvrir de rhum et fermer pour laisser macérer.

Il est important de remuer délicatement la préparation en renversant le pot de temps en temps afin que les arômes se mélangent bien.
Il n'est pas non plus interdit voire il est recommandé de goûter votre rhum régulièrement afin de rajouter éventuellement du sucre.

La pénombre n'est pas obligatoire à la macération, par contre il est préférable que le bocal soit stocké dans un endroit assez chaud sans pour autant qu'il soit trop proche d'une source de chaleur.

Patience donc ... Il faut idéalement tenir 3 mois, au mieux 1 !

dimanche 6 novembre 2016

Vrai faux saucisson au chocolat


J'avais déjà essayé une recette de saucisson en chocolat il y a quelques années avec du nougat mais je n'avais pas vraiment été transportée.
Pour cette seconde tentative, j'ai pris une recette trouvée sur Facebook dont j'ai modifié les proportions pour un résultat moins sucré et moins gras donc moins écœurant. 
C'est un succès, la tablée a adoré !


Ingrédients :

  • 180 g de chocolat noir à pâtisser 65 % minimum
  • 50 g de sucre glace
  • 80 g de beurre
  • 1 oeuf
  • 100 g de petits beurre
  • 30 g de noix de pécan
  • 15 g d'amandes effilées grillées 
  • sucre glace

Faire fondre le beurre et le chocolat au bain marie. Y ajouter le sucre glace et bien mélanger puis l’œuf et mélanger de nouveau . 
Émietter les petits beurre et les ajouter à la préparation chocolatée.
Concasser les noix de pécan et les mélanger au tout.

Étaler une feuille de film alimentaire sur le plan de travail puis déposer la préparation sur la longueur en vue de former un boudin.
Rouler la préparation assez serrée, bien fermer les extrémités et les tenir en roulant le boudin afin de tasser le tout.

Laisser prendre au réfrigérateur minimum 6h ou placer 1h au congélateur puis réserver ensuite simplement au frais jusqu'au service.

Ôter le film alimentaire et rouler le boudin dans le sucre glace. Trancher et déguster !

La prochaine fois je l'essaie avec des speculoos à la place des petits beurre et quelques morceaux d'écorces d'orange confites.

Pain hérisson au beurre d'ail et gouda


C'est LA recette que l'on a vu absolument partout cet été, des médias sociaux aux revues culinaires ! Je l'avais goûtée chez une amie, j'ai décidé d'en faire ma propre version pour un dîner


Ingrédients :

  • 1 pavé ou un gros pain de campagne
  • 2 belles gousses d'ail
  • 1 c. à s. de persil haché
  • 50 g de beurre mou
  • 200 g de gouda en tranches
  • sel, poivre

1h avant, préparer le beurre d'ail en mélangeant à la fourchette le beurre, l'ail, le persil, le sel et le poivre. Former on boudin et réserver au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 180°C.

Entailler le pain jusqu'à la base mais sans le couper complètement dans sa longueur ainsi que dans sa largeur afin d'obtenir un quadrillage.

Trancher le beurre d'ail et le répartir dans les intersections. Dans d'autres intersection et dans le sens contraire du beurre d'ail, répartir les tranches de gouda pliée en 2 ou en 3.

Envelopper de papier aluminium et enfourner pour 20 min.

dimanche 30 octobre 2016

Tarte aux pommes gourmande


J'ai testé aujourd'hui une recette vue sur une page Facebook mais qui ressemble énormément à ma tarte paysanne, ne serait-ce que l'ajout de farine.

Le résultat est bien moelleux et gourmand et disons moins rustique que la version paysanne.

Ingrédients :


  • 6 pommes un peu acidulées

Pâte sablée à l'amande

  • 170 g de farine T55
  • 80 g de poudre d'amandes
  • 150 g de beurre mou
  • 100 g de sucre
  • 1 œuf

Crème

  • 125 g de beurre
  • 180 g de sucre
  • 2 œufs
  • 1/2 c. à c. de cannelle (facultatif)


Préchauffer le four à 150°C.

Préparation de la pâte

Réunir les ingrédients dans le bol du robot sauf l’œuf. Lancer à petite vitesse pour sabler le mélange, puis ajouter l’œuf.
Former une boule et garder au réfrigérateur 30 min. 
Beurrer et fariner un moule à tarte, étaler la pâte et la froncer dans le moule. 
Réserver au frais.

Préparation de la garniture

Peler et épépiner les pommes, les couper en deux puis en fines lamelles. Les disposer en rosace sur le fond de tarte.

Dans une casserole, faire fondre le beurre. Puis, hors du feu, y ajouter les œufs un à un en fouettant vivement ; ajouter enfin la farine et verser ce mélanger sur les pommes.

Enfourner directement sur la sole du four pendant 25 min, puis placer à mi-hauteur et poursuivre la cuisson 10 min.
Baisser le four à 120°C et laisser cuire 1h.

Servir tiède ou froide.

Brioche fondante au miel et à la fleur d'oranger



C'est une pénurie de sucre à la maison qui m'a menée à écumer la toile en quête d'une recette de brioche au miel. J'ai fini par m'inspirer de deux recettes pour créer celle-ci qui donne un résultat extra fondant grâce à cette brioche bien beurrée.
Riche en goût elle se suffit à elle-même !

Ingrédients :

  • 4 oeufs
  • 10 cl de lait
  • 1 pincée de sel
  • 1 bouchon d'eau de fleur d'oranger
  • 170 g de beurre
  • 3 c. à s. de miel liquide
  • 350 g de farine T45
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée

Préchauffer le four à 35/40°C.

Dans la cuve du robot, verser les ingrédients dans l'ordre indiqué. Lancer le programme "pâte".

A la fin de ce dernier, dégazer la pâte. Elle est assez "liquide" c'est tout à fait normal. La transvaser dans un moule à cake large puis placer au four pour 30 min pour la seconde levée.

Monter le four à 180°C.

Cuire 25 min.

dimanche 11 septembre 2016

Poirier au chocolat


Voici une recette assez simple à réaliser qui ne demande pas énormément d'ingrédients avec un rendu léger et goûteux.


Ingrédients :


Génoise au chocolat

  • 4 oeufs
  • 200 g de sucre
  • 60 g de farine
  • 40 g de cacao amer type Van Houten

Mousse à la poire

  • 1 boîte de poires au sirop (420 g égoutté)
  • 25 cl de crème liquide
  • 2,5 feuilles de gélatine
  • 50 g de sucre en poudre


Glaçage au chocolat

  • 100 g de chocolat noir de couverture
  • 10 cl de lait
  • 5 cl de crème liquide 
  • 15 g de beurre
  • amandes effilées grillées


Préparation de la génoise

Préchauffer le four à 180°C.

Au robot pâtissier ou dans une jatte, battre les œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange triple de volume. Y ajouter délicatement à l'aide d'une maryse le cacao et la farine tamisés.
Répartir la pâte sur une plaque à four recouverte de papier cuisson 2 fois plus grande que le cadre à pâtisserie (18,5 x 27,5 cm pour moi).
Enfourner pour 12 min.

Une fois la génoise cuite, découper 2 rectangles de la taille du cadre à pâtisserie.



Préparation de la mousse à la poire

Faire tremper les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.

Égoutter les poires en conservant le sirop dans un bol.

Prélever 100 g de poire au sirop, les mixer et réchauffer cette purée, y faire fondre les feuilles de gélatine, réserver.

Monter la crème liquide en chantilly bien ferme puis y incorporer le sucre en poudre.

Mélanger délicatement la purée de poire et la chantilly à l'aide d'une maryse.



Montage du poirier

Sur un plat de service, placer le cadre à pâtisserie et au fond l'un des rectangles de génoise au chocolat. Imbiber généreusement au pinceau avec le sirop de poires.

Réserver 1/2 poire pour la décoration, tailler les autres en brunoise et les répartir sur le rectangle de génoise au chocolat.

Verser dessus la mousse à la poire, bien lisser. Recouvrir du second rectangle de génoise au chocolat.

Laisser prendre au réfrigérateur minimum 2h (pour ma part je l'ai laissé une nuit).


Préparation du glaçage chocolat

Faire bouillir le lait et la crème dans une casserole. Verser sur le chocolat en pistoles ou à défaut concassé.
Bien remuer jusqu'à obtenir une consistance lisse et homogène puis ajouter le beurre. Bien mélanger à nouveau.

Verser le glaçage tiède sur le poirier, le lisser sur le dessus et tous les bords.

Décorer d'amandes effilées et de la 1/2 poire restante.


Replacer au réfrigérateur jusqu'au moment du service.