mercredi 29 septembre 2010

Boulettes de poulet, mozzarella & basilic à la sauce tomate - Tagliatelles fraîches



Qui a dit que la télévision ne servait à rien ? Moi bien sûr ! Mais pourtant, je vais démentir car en zappant hier, je suis tombée par hasard sur la p'tite chaîne qui monte qui diffusait un reportage sur le revival des boulettes qui se font avec tout et n'importe quoi du salé au sucré.


Il est vrai que j'en fais au bœuf, on dira même que c'est un basique, sans avoir songé à en faire avec autre chose et vu que notre congélateur est plein de poulet - et oui c'est la crise, tandis que les prix s'envolent et nous empêchent de consommer poisson et viandes rouges régulièrement, le poulet lui a la cote et joue les coqs de basse-cour, cela dit je m'égare - et que ce matin je suis tombée sur un sachet de blancs de poulet en sortant ma viande pour le repas de ce soir, j'ai eu l'idée de la recette qui suit.
Et j'en ai profité pour confectionner mes premières pâtes maison !

Ingrédients (2-3 personnes) :

Boulettes
- 550 g de blancs de poulet
- 125 g de mozzarella
- 8 belles feuilles de basilic
- 1 blanc d'œuf
- 1 c. à c. de sel
- 1/2 c. à c. de poivre
- huile d'olive

Sauce tomate
- 1 gros oignon
- 1 échalote
- 1 belle gousse d'ail
- 800 g de dés de tomates pelées au jus
- 1 grosse c. à s. de concentré de tomate
- 1 c. à s. de crème fraîche
- 4 belles feuilles de basilic
- huile d'olive
- sel, poivre

Tagliatelles
- 250g de semoule fine de blé dur
- 2 œufs
- 2 c. à s. d'eau



Préparation des boulettes
Réunir tous les ingrédients, hormis l'huile d'olive, dans le bol du robot puis mixer quelques secondes, cela ne doit pas être tout fin mais encore un peu grossier.
Façonner des boulettes de tailles uniformes dans le creux de la main.
Petit conseil : tâchez d'avoir les mains humides en permanence, ainsi la boulette glisse et se façonne quasi seule, de plus la préparation ne colle pas sur les mains.
Déposer les boulettes sur un plat et réserver au frais le temps de préparer la sauce.



Préparation de la sauce tomate
Ciseler l'échalote, l'oignon ainsi que le basilic. Dégermer la gousse d'ail puis la presser.

Dans une casserole, faire chauffer un peu d'huile d'olive et y faire suer l'oignon et l'échalote. Ajouter ensuite les dés de tomates pelées au jus ainsi que le concentré et la crème, faire cuire quelques minutes afin que la sauce réduise un peu puis ajouter l'ail et le basilic.
Assaisonner à convenance.



Préparation des tagliatelles
Mettre la semoule fine de blé dur et les œufs dans le bol du robot puis mixer quelques minutes jusqu'à ce que la pâte prenne de la consistance. Terminer de la travailler à la main, si elle semble trop collante, ajouter de la farine si au contraire elle devient trop dur et sèche ajouter l'eau, à la fin du pétrissage la pâte doit être souple mais non collante.
Envelopper la boule de pâte dans du film alimentaire et placer au frais 30 min minimum.


Séparer la boule en quatre, fariner le plan de travail puis étaler la pâte le plus finement possible sans la casser en essayant de lui donner une forme rectangulaire.
Une fois la bonne épaisseur obtenue, égaliser les angles afin d'obtenir un rectangle puis replier la pâte sur elle-même et à l'aide d'un couteau bien aiguisé, découper régulièrement des lamelles assez fines sans mouvement de va-et-vient, il faut trancher net.
Dérouler les pâtes puis les laisser sécher à plat sur un linge propre.



Dans une sauteuse, faire chauffer un peu d'huile d'olive puis y faire revenir les boulettes de poulet.
Une fois que ces dernières sont bien dorées, s'il reste un surplus d'huile dans la sauteuse, débarrasser les boulettes et la jeter puis les remettre dans la sauteuse et verser la sauce tomate.
Finir de cuire à feu très doux à couvert pendant environ 1
5 min.

En fin de cuisson, faire cuire les tagliatelles dans un grand volume d'eau bouillante salée, la cuisson dépend de l'épaisseur des pâtes, alors le plus simple reste de goûter.

lundi 27 septembre 2010

Sauté de poulet au paprika doux



Des blancs de poulet à cuisiner ce soir et l'envie d'innover un peu.


Ingrédients (2-3 personnes) :
- 3 blancs de poulet
- 1 gros oignon
- 1 poivron jaune
(ou orange ou rouge)
- 3 c. à s. rases de paprika doux
- 1 c. à s. bombée de concentré de tomate
- 20 cl de crème liquide
- huile d'olive, sel, poivre

Détailler le poulet le poivron en petit dés, ciseler l'oignon.

Dans une sauteuse, faire suer l'oignon dans un peu d'huile d'olive, ajouter les poivrons puis faire cuire quelques minutes tout en conservant du croquant.
Ajouter les dés de poulet, faire cuire 2-3 minutes puis ajouter le paprika ainsi que le concentré de tomate, remuer le tout et ajouter la crème.
Faire cuire à couvert à feu très doux 20 à 25 min.

Servir avec du riz blanc.

samedi 25 septembre 2010

Tartelettes pommes, raisins & noix



Ou comment utiliser les chutes de pâte à tarte sucrée avec les fonds de placard ^^


Ingrédients (4 personnes) :
- Chutes de pâte sucrée ou un disque de pâte sablée
- 1 grosse pomme
- 1 belle poignée de raisins sec
- 1 bouchon de rhum
- 20 g de noix
- 2 c. à s. de cassonade
- 10 cl de crème liquide
- 1 œuf

Préchauffer le four à 200°C.

Foncer les moules à tartelette avec la pâte.

Faire gonfler les raisins dans le rhum 1 min au micro-ondes à puissance moyenne.

Éplucher la pomme et la détailler en très petits dés, les répartir sur chaque fond de pâte ainsi que les raisins secs.

Dans le bol du blender, rassembler l'œuf, la crème, la cassonade ainsi que les noix, mixer le tout quelques secondes à puissance maximale puis répartir la préparation sur chaque tartelette.

Enfourner dans le bas du four pour 10 min, remonter ensuite à mi-hauteur, baisser la température à 180°C et poursuivre la cuisson 10-15 min.

mardi 21 septembre 2010

Muffins pomme-cannelle



Le coup des muffins ça faisait longtemps n'est-ce pas ? Trop longtemps à mon goût ! A Nouvelle saison, nouvelles saveurs, entrons dans l'automne avec gourmandise.


Ingrédients (pour 6 muffins) :
- 5 c. à s. bombées de farine
- 4 c. à s. de sucre
- 1/2 sachet de levure
- 25 g de beurre fondu
- 1 œuf
- 10 cl de crème liquide
- 1 belle pomme
- 1/2 c. à c. de cannelle


Préchauffer le four à 180°C.

Éplucher puis râper la pomme.

Dans une jatte, mélanger la farine, le sucre, la cannelle ainsi que la levure.
Ajouter ensuite le beurre, l'œuf ainsi que la crème et bien mélanger la préparation jusqu'à ce qu'elle soit homogène.

Remplir chaque moule à muffin de la préparation puis enfourner pour 20 min.

Laisser refroidir les muffins avant de les démouler, ils peuvent être conservés dans une boîte hermétique qui garantira leur moelleux.

lundi 20 septembre 2010

Fish & Chips, sauce tartare



Je ne connais pas l'Angleterre mais cette spécialité m'a toujours intriguée et m'a même fait envie en la voyant par exemple dans les émissions de Gordon Ramsey.
J'ai donc fouiné sur la toile afin de réunir les informations nécessaires pour concocter une recette la plus authentique possible. N'ayant pas de friteuse, j'ai choisi de faire mes frites au four, résultat croustillant garanti, vous serez surpris !
Ingrédients :

Beignets
- 4 beaux filets de cabillaud ou de colin
- 100 g de farine
- 1 c. à c. de levure
- 15 cl de bière
- 2 œufs
- sel, poivre

Frites
- 800 g de pommes de terre
- 3 c. à s. d'huile d'olive
- 1 c. à c. rase de sel

Sauce tartare
- 1 jaune d'œuf dur
- 1 jaune d'œuf
- 1 c. à c. de moutarde
- 1 c. à c. de vinaigre
- 15 cl d'huile
- 2 c. à c. de câpres
- 1 gros cornichon ou 2 petits
- 1 échalote
- sel, poivre

Préparer la sauce tartare
Hacher les câpres et le cornichon, ciseler l'échalote.
Veiller à ce que tous les ingrédients soient à la même température pour assurer une bonne réussite de la sauce.
Dans un cul de poule, écraser le jaune de l'œuf dur, y ajouter le jaune cru, le vinaigre ainsi que la moutarde et bien mélanger le tout.
Monter la sauce en versant l'huile en minces filets.
Une fois que la sauce est bien montée y ajouter les condiments, saler et poivrer à convenance et réserver au réfrigérateur.

Préparer les frites
Préchauffer le four à 220°C (chaleur tournante).
Éplucher les pommes de terre, les tailler en forme de frites, les passer sous l'eau pour enlever l'amidon, bien les sécher dans un torchon puis les mettre dans un saladier, ajouter l'huile d'olive et le sel et bien mélanger en veillant à ce que chaque frite soit enrobée d'huile.
Étaler les frites sur une plaque recouverte de papier cuisson et enfourner pour 35 min.

Préparer les beignets de poisson
Couper les filets en deux s'ils sont trop gros, bien les sécher à l'aide de papier absorbant puis les passer dans la farine en veillant à les tapoter pour enlever l'excédant.

Dans une jatte, verser la farine et la levure, mélanger puis faire un puits et y verser la bière, mélanger.
Séparer le blancs des jaunes des œufs, ajouter les jaunes dans la farine à la bière, bien mélanger.
Monter les blancs en neige très ferme puis les incorporer délicatement à la préparation précédente, saler et poivrer à convenance.

Faire chauffer l'huile en veillant à ce que la température soit assez haute et le récipient assez profond.

Tremper les filets un à un dans la pâte puis plonger dans l'huile chaude. Égoutter sur du papier absorbant.

Les frites auront normalement eu le temps de cuire pendant la préparation du poisson, servir les frites et les beignets de poisson accompagnés de sauce tartare.

samedi 18 septembre 2010

Méli-mélo de chèvre chaud, pomme & noix



Un sucré-salé qui en surprendra plus d'un tant le chèvre se marie bien aux saveurs sucrées.


Ingrédients (4 personnes) :

Toasts
- 8 petites tranches de pain de mie
- 1 à 2 pommes selon la taille, autre que la granny smith ou la golden
- 8 palets de chèvre frais
- beurre

Vinaigrette miel & noix
- 1 c. à s. de miel
- 2 c. à s. de vinaigre de noix
- 2 c. à c. de moutarde
- huile de votre choix au goût neutre
- sel, poivre

- Mélange de salades
- 1 poignée de cerneaux de noix

A l'aide d'un emporte-pièce, tailler des disques dans le pain de mie puis faire dorer ces derniers sous
le gril du four.

Éplucher la pomme, la tailler en lamelles puis les faire revenir au beurre.

Disposer les lamelles de pommes cuites en rosace sur le pain grillé, ce dernier doit être entièrement recouvert.

Placer un palet de chèvre sur chaque toast puis enfourner jusqu'à ce que ceux-ci soient dorés.

Hacher grossièrement au couteau les cerneaux de noix.

Répartir le mélange de salades dans les assiette, parsemer de noix hachées, déposer la vinaigrette en touches sur la salade et pour finir y déposer deux toasts par assiette.

Servir immédiatement.

Rillettes de thon façon Fifi, au basilic



Une recette pour laquelle je n'ai aucun mérite car il s'agit de celle d'un ami surnommé "Fifi" comme vous l'aurez deviné, je n'ai fait qu'y ajouter du basilic. Cependant je vous la livre tout de même car ces rillettes sont exceptionnelles et toujours un succès.


Ingrédients :
- 140 g de thon au naturel égoutté
- 200 g de Rondelé
- 10 feuilles de basilic

Ciseler finement le basilic puis mélanger tous les ingrédients à l'aide d'une fourchette jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.
Placer au réfrigérateur au moins 4h avant le service car ces rillettes gagnent à être dégustées très fraîches.
Les servir à l'apéritif accompagnées de nachips pour y faire "trempette".

Duo de mousse de nougat & framboises



Une envie d'innover un peu et de travailler le nougat.


Ingrédients (4 personnes) :
- 150 g de framboises (surgelées pour moi)
- 150 g de nougat tendre riche en miel
- 2 œufs
- 30 g de sucre
- 20 cl de crème liquide entière
- 2 feuilles de gélatine
- 50 g de mascarpone
- 215 g de coulis de framboises

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Répartir les framboises dans les verrines, penser à en garder quelques unes pour la déco.

Dans une jatte, faire blanchir le sucre et les jaunes d'œuf.

Dans une casserole, faire fondre le nougat en morceaux avec le mascarpone. Hors du feu, y faire fondre la gélatine puis verser le tout dans le mélange de jaunes d'œuf sucré, bien mélanger et réserver.

Monter les blancs d'oeuf en neige et la crème en chantilly. Incorporer les œufs en neige délicatement à la préparation au nougat, faire de même ensuite avec la chantilly.

Répartir la mousse de nougat sur les framboises en remplissant les verrines à la moitié, déposer dans chacune d'elle une c. à c. de coulis de framboise et compléter avec la mousse de nougat restante.

Placer au réfrigérateur au moins 4h avant de déguster, avant de servir décorer de framboises et accompagner d'une mini verrine de coulis.

!Plus!
J'ai choisi de garder les noix du nougat entières pour apporter une note de croquant mais il est possible de mixer la préparation une fois le nougat fondu afin d'obtenir une texture fondante uniquement.

mercredi 15 septembre 2010

Cheesecake mode US



Une version récente de ma recette de cheesecake que j'ai citronnée afin d'avoir rendu s'approchant plus du cheesecake américain, particulièrement celui propre à New York.
Ingrédients :

- 225 g de spéculoos
- 75 g de beurre
- 675 g de fromage blanc
- 175 g de sucre
- 3 œufs
- les zestes d'un citron

Préchauffer le four à 160°C.

Placer les speculoos dans le bol du robot et lancer à puissance moyenne afin de les broyer.
Faire fondre le beurre puis le mélanger aux biscuits.
Tapisser un moule à manquer pas trop grand de papier sulfurisé, y étaler les biscuits au beurre et tasser.
Dans un saladier, mélanger le fromage blanc, les œufs, le sucre ainsi que les zestes de citron. Verser doucement cette préparation sur le fond de biscuits en miettes.
Cuire 35 min et laisser refroidir avant de placer au frigo.

Le cheesecake se dégustant bien frais, ce dessert est à faire le matin pour le soir ou la veille au soir pour le lendemain midi.

vendredi 10 septembre 2010

Tarte pommes-poires & pain d'épices



Toujours dans le souci d'utiliser ce fameux pain d'épices sec et décevant, une autre recette qui m'a traversé l'esprit !


Ingrédients :

Pâte sucrée (version sucrée de la pâte brisée) au robot
- 250 g de farine
- 125 g de beurre
- 100 g de sucre semoule
- 1 jaune d'œuf
- 1 c.à s. cl d'eau
- 1 pincée de sel

Garniture
- 3 belles pommes
- 3 belles poires
- 20 cl de crème liquide
- 150 g de pain d'épices
- 2 œufs
- 1 c. à s. de cassonade



Confectionner la pâte
Mettre la farine tamisée dans le bol du robot ainsi que le sel et le beurre en parcelles, régler sur 1 et laisser le robot sabler la pâte. Éteindre.

Ajouter en un coup le mélange sucre, œuf, eau et relancer le robot, une minute devrait suffire à homogénéisation de tous les ingrédients.
Former une boule et la placer au frais 1h au moins.

Préchauffer le four à 210°C.


Préparer la garniture
Dans une jatte, mélanger les œufs battus, le sucre et la crème.
Tailler le pain d'épices en dés et l'ajouter au mélange crème-œufs, mélanger puis laisser le pain d'épices s'humidifier.

Abaisser la pâte au rouleau à pâtisserie et foncer un moule de 30 cm de diamètre.

Éplucher les fruits et les tailler en dés, les répartir sur le fond de tarte.

Au mixer plongeant, mixer la préparation au pain d'épices jusqu'à ce qu'elle soit homogène puis la verser sur les fruits.

Enfourner au plus bas de votre four pendant 20 min à 210°C. Baisser la température à 180°C, remonter la grille à mi-hauteur puis poursuivre la cuisson pour 20 min.

jeudi 9 septembre 2010

Soufflé courgette & parmesan



J'ai une énorme courgette qui tient d'ailleurs plus d'une courge à présent, issue du jardin de mes parents, voilà l'idée que j'ai eue pour en utiliser une bonne moitié.


Ingrédients :
- 4 œufs
- 40 g de beurre
- 40 g de farine
- 25 cl de lait
- 700 g de courgette
- 100 g de parmesan
- 8 feuilles de basilic
- 1 gousse d'ail
- sel, poivre


Beurrer un moule à soufflé généreusement.

Faire cuire la courgette à la vapeur. La réduire en purée puis dessécher cette dernière quelques minutes sur le feu. Ajouter la gousse d'ail, le basilic ciselé, mélanger.

Dans une casserole, faire fondre le beurre puis ajouter la farine en coup, mélanger. Délayer petit à petit avec le lait puis laisser cuire jusqu'à ce que la préparation épaississe.
Saler, poivrer.

Ajouter le parmesan à la béchamel, bien mélanger puis y ajouter les jaunes d'œufs ainsi que la purée de courgette. Rectifier l'assaisonnement.

Monter les blancs en neige très ferme avec une pincée de sel.

Les incorporer à la préparation précédente délicatement en soulevant la masse.

Verser dans le moule et enfourner 40 min à 180°C.
Servir aussitôt.

Mousse de pain d'épices sur lit de poires



Je vous avais parlé de ce pain d'épices trop sec que j'avais commandé et que je n'avais pas jeté afin de m'en servir en cuisine, voici donc la première recette !


Ingrédients (4 personnes) :
- 2 belles poires bien mûres
- 100 g de pain d'épices
- 2 œufs
- 40 g de sucre
- 25 cl de crème liquide entière
- 2 feuilles de gélatine
- Quelques copeaux de chocolat noir

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Peler les poires, et les tailler en dès. Répartir une demie poire dans chaque verrine.

Dans une jatte, rassembler les œufs entiers, le pain d'épices et le sucre et mixer le tout à l'aide d'un mixer plongeant jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.

Dans une casserole, faire chauffer 5 cl de crème liquide. Hors du feu, y faire fondre la gélatine puis verser le tout dans la préparation au pain d'épices, bien mélanger et réserver.

Monter la crème restante en chantilly puis l'incorporer délicatement à la préparation précédente.

Répartir la mousse de pain d'épices sur les poires.
Décorer chaque verrine de copeaux de chocolat noir et placer au réfrigérateur au moins 4h avant de déguster.

!Plus!
J'ai choisi de mettre les poires crûes afin d'équilibrer ce dessert, les caraméliser aurait apporter trop sucre en bouche.

mardi 7 septembre 2010

Langues de chat



Ou comment utiliser des blancs d'œufs de façon gourmande en changeant des meringues et des œufs en neige !

Ingrédients :
- 4 blancs d'œufs
- 100 g de beurre mou en parcelles
- 150 g de sucre glace
- 100 g de farine
- 1 sachet de sucre vanillé

Préchauffer le four à 200°C.

Dans une jatte, travailler le beurre à la fourchette jusqu'à obtention d'une pommade ferme, ajouter les sucres puis travailler de nouveau.
Incorporer ensuite les blancs d'œufs un à l'aide d'un fouet à main.
Ajouter la farine en un coup puis la mélanger avec une spatule.

Verser la pâte dans une poche à douille. Sur une plaque recouverte de papier cuisson, coucher des bâtonnets d'environ 5 cm.

Enfourner et surveiller la cuisson, les langues de chats seront cuites lorsque le tour aura commencé à brunir.
Laisser refroidir avant de les conserver dans une boîte en fer pour qu'elles conservent leur croustillant.

lundi 6 septembre 2010

Poulet des îles



Envie de changer du traditionnel poulet au four tout en ne répétant pas mon association curry et lait de coco.


Ingrédients (3-4 personnes) :
- 3 à 4 cuisses de poulet
- 40 cl de lait de coco
- 2 c. à s. de noix de coco râpée
- 1 orange
- 1 c. à c. de paprika
- 1/2 c. à c. de piment de Cayenne
- 1/2 c. à c. de sel
- 10 cl de crème liquide

Au moins 2 heures avant
Couper les cuisses en deux en séparant pilons et hauts de cuisse.
Prélever les zestes de l'orange et les tailler finement, presser le jus.
Verser le tout dans un plat creux, ajouter le lait de coco, le sel, la noix de coco râpée ainsi que les épices.
Placer les morceaux de poulet dans cette marinade et réserver au frais 2h minimum.

Dans une sauteuse, faire revenir le poulet sans matière grasse, enlever la viande et jeter la graisse, remettre la viande dans la sauteuse puis verser la marinade dessus et cuire à feu doux à couvert environ 45 min.
Ôter la viande, ajouter la crème à la sauce et laisser réduire un peu, rectifier l'assaisonnement puis remettre le poulet dans la sauce, réchauffer quelques instant et servir avec du riz blanc.

dimanche 5 septembre 2010

Clafoutis aux quetsches



Ingrédients (pour un plat familial de 10 personnes minimum) :
- 1,5 kg de quetsches
- 250 g de farine
- 240 g de sucre
- 100 g de crème fraîche épaisse
- 150 g de lait
- 2 sachets de sucre vanillé
- 6 œufs
- amandes effilées

Préchauffer le four à 180°C.

Laver et dénoyauter les quetsches sans séparer les deux parties.

Beurrer un grand plat à gratin puis répartir les quetsches en rangs serrés jusqu'à tapisser tout le fond du plat.

Dans une jatte, mélanger la farine, les sucres ainsi que la crème. Ajouter les œufs un à un puis le lait sans cesser de remuer.
Verser la préparation sur les prunes puis parsemer d'amandes effilées.

Enfourner pour 40-45 min.

samedi 4 septembre 2010

Confiture de quetsches



Après sa profusion de reines-claude, ma maman s'est vu offrir un énorme cageot de
quetsches, nous avons donc revisité ma recette de tarte amandine aux abricots. Puis j'ai fait un clafoutis dont je vous livre la recette juste après, mais malgré tout ça il en restait encore, évidemment nous avons pensé à la confiture pour ne pas les perdre.

Ingrédients (7 pots de moyens à grands) :
- 2 kg de quetsches dénoyautées
- 1 kg de sucre
- 2 bouchons d'eau de vie de prune

Laver les quetsches, les essuyer soigneusement, les couper en deux puis ôter le noyau.

Dans une jatte, mélanger les prunes au sucre, ajouter l'alcool puis recouvrir d'un film et placer au frais idéalement une journée ou une nuit (ne vivant plus chez mes parents j'ai mis en route une fois que le sucre formait une sorte de sirop).

Si comme moi vous n'aimez pas les morceaux dans la confiture, mixer la préparation au mixer plongeant puis verser le tout dans un fait-tout anti-adhésif ou une bassine à confiture si vous avez.
Porter la préparation doucement à ébullition sans cesser de remuer.
Attention ! Ne pas laisser la confiture sans surveillance, il faut rester dans la cuisine et remuer régulièrement avec une cuillère en bois.

De l'écume va se former, dans pas mal de recettes elle est retirée, cependant au bout du compte on y perd beaucoup de confiture, donc pour ma part je la laisse, elle part de toutes façons au fur et à mesure de la cuisson et pendant que l'on remue.

La confiture devrait être cuite au bout de 2h, mais on ne peut garantir un temps exact car tout va dépendre du fruit qui selon sa maturité contiendra plus ou moins de pectine, qui est le gélifiant naturel du fruit.

Un test simple et efficace existe pour tester la cuisson de sa confiture cependant : placer une sous-tasse à café dans votre réfrigérateur au moment où vous entamer la cuisson de la confiture. Lorsque cette dernière vous semble cuite, verser une cuillère à café sur l'assiette froide, si celle-ci se fige et ne coule pas quand vous penchez l'assiette, la confiture est cuite ! Si c'est trop liquide, poursuivre la cuisson et refaire le test au bout de 10 min et ainsi de suite.

Stériliser les pots, pour cela faire bouillir de l'eau et les plonger dedans quelques minutes, laisser refroidir sur un torchon propre.

Répartir la confiture dans les pots, visser fermement le couvercle et retourner les pots, laisser refroidir ainsi.

Cake aux tomates séchées & basilic



Ingrédients :
- 150 g de farine
- 1 c. à c. de sel
- 1 pincée de poivre
- 1 sachet de levure
- 3 œufs
- 8 cl d'huile des tomates séchées
- 12 cl de lait
- 125 g de mozzarella
- 100 g de
tomates séchées à l'huile
- 10 g de basilic frais

Préchauffer le four à 180°C.

Réunir la mozzarella en morceaux grossiers, les tomates séchées ainsi que le basilic frais dans le bol du robot et hacher le tout jusqu'à l'obtention d'une sorte de pâte.

Dans une jatte, mélanger la farine, la levure, le sel, le poivre ainsi que les œufs, ajouter l'huile de tomates séchées ainsi que le lait peu à peu.
Ajouter la première préparation à cette pâte et bien mélanger le tout.

Verser la pâte dans un moule à cake chemisé de papier cuisson puis enfourner pour 45 min.

vendredi 3 septembre 2010

Eclairs au chocolat et au café



Comme je l'expliquais en introduction de ma recette de
gougères, j'avais une revanche à prendre sur la pâte à choux, allez donc savoir pourquoi, l'idée m'a prise vers 20h30 en me disant que ça serait pas mal d'en faire pour le dessert de demain midi en famille ... Et quand j'ai une idée en tête ....

Ingrédients (10-12 éclairs) :

Pâte à choux
- 25 cl d'eau
- 80 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 1 pincée de sucre
- 125 g de farine
- 4 œufs

Crème pâtissière
- 75 cl de lait
- 1 sachet de sucre vanillé ou une gousse de vanille
- 125 g de sucre
- 6 jaunes d'œuf (réserver un blanc de côté)
- 100 g de farine
- 2 c. à c. de cacao amer
- 1 stick de café soluble

Glaçage (
Le fondant pâtissier n'étant pas quelque chose qui traine dans mes placards, j'ai décidé de prendre pour base ma glace royale.)
- 100 g de sucre glace
- 1 blanc d'œuf
- 1/2 stick de café soluble
- 3 c. à c. de cacao amer
- jus de citron

Préparer la pâte à choux
Préparer d'abord vos ingrédients à portée de main :
Casser les œufs dans un bol.
Préparer la farine dans un autre récipient.

Dans une casserole, verser l'eau, le sel puis ajouter le beurre en parcelles, faire bouillir lentement sans cesser de remuer afin d'éviter que le beurre ne cuise.

Hors du feu, ajouter ensuite la farine en un coup et mélanger vivement avec une cuillère en bois.

Remettre la préparation sur le feu sans cesser de remuer afin de dessécher la pâte, lorsque celle-ci forme une boule et se détache de la casserole la débarrasser dans une jatte.

Ajouter les œufs un à un en remuant vivement avec la cuillère en bois, la pâte devra à la fin avoir une consistance genre crème pâtissière épaisse et faire ruban. Attention, ça fait les biceps :p

Verser la pâte dans une poche à douille et coucher des barres d'environ 10-12 cm sur une plaque recouverte de papier cuisson.
Enfourner pour 25 min, ne pas ouvrir le four pour surveiller la cuisson au risque de faire retomber les éclairs !
Ne l'ouvrir que les 3-5 dernières minutes en le laissant entrebâillé pour que les éclairs sèchent bien.

Inciser les éclairs dans la longueur en veillant à ne pas séparer les deux moitiés.

Préparer la crème pâtissière
Faire bouillir le lait avec le sucre vanillé.
Dans une jatte, mélanger le sucre, les jaunes d'œufs ainsi que la farine.
Verser le lait sur la préparation tout en remuant, verser le tout dans la casserole et faire cuire à feu doux sans cesser de remuer jusqu'à l'obtention d'une consistance assez ferme.
Séparer la crème pâtissière en deux parts égales, dans un récipient ajouter le cacao amer et dans le second le stick de café, veiller à le faire avant que la crème ne refroidisse afin que tout se mélange de façon homogène.

A l'aide d'une poche à douille, garnir la moitié des éclairs de crème pâtissière au café, l'autre de crème pâtissière au chocolat.

Préparer le glaçage
Mélanger le blanc d'œuf avec le sucre, séparer la pâte obtenue en deux parties égales. Dans l'une d'elle ajouter le cacao amer, bien remuer et ajouter un filet de jus de citron si la préparation est trop épaisse.
Dans la partie restante, ajouter le café soluble préalablement délayé dans un peu de jus de citron, vous pouvez si vous le désirez garder quelques grains de café, ce que j'ai fait pour un rappel croquant.
Glacer les éclairs puis conserver au réfrigérateur jusqu'à dégustation.

Il est préférable de préparer les éclairs la veille afin de pouvoir les déguster très frais.