lundi 31 décembre 2012

Bavarois aux marrons


Recette élaborée pour les 16 ans de Maelys, la fille de ma meilleure amie, que nous fêtons ce soir.

Ingrédients (8/10 personnes) :


Dacquoise 
- 3 blancs d'oeufs
- 125 g de sucre glace
- 15 g de cacao amer
- 60 g de poudre d'amandes

Bavarois aux marrons
- 530 g de crème de marrons vanillée
- 50 cl de crème fleurette
- 6 feuilles de gélatine
- 6 marrons glacés

Miroir chocolat
- 87 g d'eau
- 112 g de sucre
- 75 g de crème liquide
- 15 g de cacao en poudre
- 2 feuilles de gélatine



La veille, mettre le cul de poule où la chantilly sera montée, au congélateur et la crème fleurette au réfrigérateur.


Préparation de la dacquoise

Préchauffer le four à 150°C.

Mixer la poudre d'amandes, le cacao et le sucre glace au blender.

Monter les blancs en neige ferme puis macaroner en versant le mélange cacaoté à travers une passoire. Mélanger en soulevant la masse à l'aide d'une maryse.

Tracer un cercle sur une feuille de papier cuisson puis coucher la pâte à l'aide d'une poche à douille en formant des cercles en partant de l'extérieur vers l'intérieur.

Enfourner pour 30 min puis laisser refroidir.



Préparation du bavarois aux marrons

Faire ramollir la gélatine dans l'eau froide.

Faire chauffer 30 g de crème de marron au micro-ondes pas trop fort puis y faire fondre la gélatine. La mélanger au reste de crème.

Sortir le cul de poule du réfrigérateur, y verser la crème fleurette et la monter en chantilly.
L'incorporer délicatement à la crème de marron à l'aide d'une maryse.

Couper 4 marrons glacés en petits dès puis les incorporer à la préparation.

Placer le biscuit au fond de votre moule tapissé de papier sulfurisé, découper le trop si nécessaire puis verser la crème aux marrons par-dessus en lissant bien.

Réserver au réfrigérateur au moins 4h.



Préparation du miroir chocolat

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Réunir le sucre et l'eau dans une casserole, à ébullition, ajouter la crème liquide puis à la reprise de l'ébullition le cacao en poudre.
Faire cuire 5 min à feu doux puis une fois la préparation un peu moins chaude, y fondre la gélatine.

Dés qu'il est refroidi, verser le miroir chocolat sur le bavarois au potiron avant qu'il ne prenne.

Réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.



Le jour du service : Démouler le bavarois et le décorer

Avec une spatule, faire le tour du moule afin de bien décoller les bords du bavarois, ouvrir ensuite la charnière et retirer le tour.
Faire glisser le bavarois sur un plat de service en passant la spatule longue entre le fond et le papier cuisson.
Décorer à votre guise, j'ai pour ma part utilisé des marrons glacés et un stylo pâtissier.

samedi 29 décembre 2012

Brioche aux jaunes d'oeufs


Une brioche faite pour utiliser les 3 jaunes d’œufs restants de la dacquoise de mon bavarois aux marrons.

Ingrédients :
- 3 jaunes d'oeufs
- 50 g de sucre
- 50 de beurre
- 20 cl de lait
- 1 c. à s. de vanille liquide
- 1 c. à c. de sel
- 375 g de farine T45
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- 1 jaune d’œuf pour la dorure ou un peu de lait
- sucre perlé

Réunir les ingrédients dans l'ordre cité dans la cuve de la MAP puis lancer le programme "pâte".

Préchauffer le four à 40°C.
Beurrer et fariner un moule à brioche et y verser le pâton en fin de cycle, enfourner pour 1h pour une seconde levée.

Préchauffer le four à 180°C.
Badigeonner la brioche de jaune d’œuf ou de lait puis y répartir du sucre perlé. Cuire pendant 25 min.

vendredi 21 décembre 2012

Fondant chocolat & marrons


Une recette élaborée sur le pouce cet après-midi afin d'utiliser le reste d'une boîte de marrons au naturel en conserve entamée pour un velouté potiron & châtaignes.
En effet, en ce moment ici on est en mode diners légers et on se contente souvent d'une soupe le soir ; le potiron étant toujours roi à la maison, j'essaie de varier au possible et fais des soupes pour 2 personnes uniquement afin de pouvoir changer tous les soirs.



Ingrédients :
- 335 g de marrons en conserve au naturel ou de purée de marron non sucrée
- 4 oeufs
- 110 g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 205 g de chocolat noir
- 135 g de beurre
- 65 g de farine

Préchauffer le four à 180°C.

Faire fondre le chocolat et le beurre dans une casserole à feu très doux.

Pendant ce temps, réduire les marrons en fine purée à l'aide d'un mixeur plongeant, y ajouter les sucres ainsi que les œufs. Une fois le mélange homogène, ajouter la farine et enfin le mélange beurre-chocolat.

Enfourner pour 20 min.

dimanche 16 décembre 2012

Pommes au four & caramel crémeux


Une recette jamais essayée et pourtant grâce au jardin de mes parents j'ai bien souvent des pommes à la maison lorsque c'est la saison.
Vu que ce soir nous dinons d'une soupe, j'ai décidé de nous faire un petit dessert pour que le repas soit assez consistant pour Monsieur.

Ingrédients (2 personnes) :
- 1 tranche de brioche (facultatif)
- 4 pommes moyennes
- beurre

Caramel crémeux
- 125 g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 2.5 cl d'eau
- 10 cl de crème liquide

Préchauffer le four à 210°C.

Préparer les pommes
Beurrer le fond d'un plat à gratin.
Peler les pommes puis les évider à l'aide d'un vide pomme, d'un économe ou d'un couteau pointu.
Couper la tranche de brioche en 4 puis placer les morceaux dans le plat à gratin surmontés d'une pomme.


Préparer le caramel crémeux 
Mettre les sucre et l'eau dans une casserole puis faire un caramel brun.
Hors du feu, décuire avec la crème liquide en la versant en minces filets sur le caramel sans cesser de remuer (cela évite les projections).
Remettre sur le feu quelques minutes pour bien lier le caramel.

Remplir chaque "trou" de pomme avec du caramel liquide puis enfourner pour 45 min.
Déguster à la sortie du four arrosé du caramel restant pour les plus gourmands.

Autrement, le caramel peut aussi se déguster froid dans un yaourt ou encore réchauffé pour accompagner un autre dessert tels que crumble, tarte aux pommes, glace vanille, etc.



vendredi 14 décembre 2012

Soufflé au chocolat


La folie du jour pour le goûter. Envie de tenter cette recette depuis pas mal de temps, j'ai donc profité des 2 blancs d’œufs restant de ma blanquette de ce midi pour me lancer.
Seul bémol, mon moule à soufflé trop large (18 cm de diamètre), il faut vraiment que j'en trouve un plus petit car chaque fois mes soufflés montent bien mais vu qu'il y a trop de largeur ils ne sont pas spectaculaires.

Ingrédients :
- 100 g de chocolat à pâtisser corsé (70% mini)
- 4 œufs + 2 blancs
- 5 cl de crème liquide
- 2 c. à s. de Grand Marnier
- 4 c. à s. de sucre
- 10 g de beurre fondu
- 1 c. à c. de sucre glace

Préchauffer le four à 200°C.

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Badigeonner généreusement le moule à soufflé de beurre fondu à l'aide d'un pinceau puis répartir 2 c. à s. de sucre comme on le ferait pour beurrer et fariner un moule, hormis que dans le cas présent on beurre et sucre le moule.

Clarifier (c. à . d. séparer les blancs des jaunes) les œufs.

Une fois le chocolat fondu, y ajouter la crème liquide, 2 c. à s. de sucre et l'alcool, bien mélanger. Puis ajouter les jaunes d’œufs un à un.

Laisser le mélange refroidir un peu et monter les blancs en neige très ferme pendant ce temps.

Ajouter un peu de blancs en neige à la préparation au chocolat en remuant grossièrement puis incorporer délicatement le reste des blancs à l'aide d'une maryse en soulevant la masse.

Verser la préparation dans le moule en lissant bien le dessus puis enfourner pour 25 min sans ouvrir la porte du four.

Saupoudrer de sucre glace à la sortie du four puis déguster immédiatement.

dimanche 2 décembre 2012

Crème glacée à la coco


Une crème glacée généreuse à déguster en petite quantité pour bien l'apprécier.

Ingrédients :
- 2 jaunes d'oeuf
- 100 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé ou 1 c. à s. de sucre vanillé maison
- 40 cl de lait de coco
- 20 cl de crème liquide
- 1/3 de c. à c. de cannelle
- 30 g de noix de coco râpée

La veille
Fouetter les jaunes d'œuf avec les sucres.
Porter le lait et le lait de coco à ébullition avec la cannelle puis le verser en minces filets sans cesser de remuer sur les jaunes sucrés.
Remettre le tout sur le feu puis faire cuire doucement jusqu'à ce que la préparation nappe la cuillère (comme pour une crème anglaise). Ajouter la coco râpée puis mélanger.
Laisser refroidir à température ambiante puis placer au réfrigérateur.

Le lendemain
Verser l'appareil dans la sorbetière puis turbiner 30 min minimum.


vendredi 23 novembre 2012

Madeleines "proustiennes" aux amandes


Délicieuse recette tirée du gourmantissime ouvrage offert par mon amie Val' pour noël 2011 "Les petites douceurs de mon enfance" aux Editions Ouest-France.

Ma seule variation de la recette originale concerne les zestes d'orange que je n'ai pas cuits dans l'eau et le miel car de nos jours comparés à l'époque, nous avons un matériel pouvant faire des zestes vraiment très très fins, ne touchant pas du tout le blanc des agrumes et permettant de parfumer en toute délicatesse nos pâtisseries.

Ces madeleines tiendront compagnie à une simple  mousse au chocolat qui clôturera notre diner pré-théâtral. Nous allons en effet voir Dom Juan !



Ingrédients (environ 27 madeleines) :
- 130 g de beurre mou
- 130 de sucre en poudre
- 45 g de poudre d'amandes
- 3 œufs + 1 blanc
- 120 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique
- zestes d'une orange

Préchauffer le four à 210°C.

Dans une jatte, travailler le beurre en pommade avec une fourchette, une fois qu'il est bien homogène y ajouter le sucre ainsi que la poudre d'amandes. Bien malaxer le tout.

Dans une bol, fouetter les 3 œufs entiers comme pour faire une omelette puis les verser dans le mélange beurre-sucre-amande. Fouetter énergiquement pour homogénéiser la préparation.

Ajouter la farine additionnée de levure ainsi que les zestes d'orange puis fouetter de nouveau.

Remplir les moules (les miens sont en silicone) aux 2/3 puis enfourner pour 8 à 10 min. Bien surveiller une fois les 8 min atteintes car la cuisson va dépendre de chaque four, les sortir dés qu'elles sont bien dorées, les bords ne doivent pas noircir et les "tétons" (on appelle le rebondi de la madeleine le "téton de Vénus") doivent être bien dressés !

Démouler dés la sortie du four et laisser refroidir.


lundi 12 novembre 2012

Tarte aux pommes


De retour de chez mes parents avec plein de pommes du jardin et l'envie d'en faire une jolie tarte, je me rends compte que je n'ai jamais posté ma recette toute simple de tarte aux pommes.

Mon conseil pour vos desserts à base de pommes, bannissez la golden. Elle est très utilisée en pâtisserie mais manque cruellement de tenue et de saveur. Par ailleurs un pomme un peu acidulée est toujours intéressante pour le contraste avec le sucré !

Vous constaterez que les proportions de la garniture sont approximatives, en effet tout dépend du calibre des pommes que vous avez. Si 400 g de pommes (épépinées et épluchées) correspondent à 5 pommes chez moi, cela peut être uniquement 3 pommes chez vous, tout dépend de leur grosseur ! Pour la compote vous pouvez mélanger tous les calibres, ça n'a pas d'importance ; par contre en ce qui concerne les pommes que vous allez trancher, pensez à les prendre toutes du même calibre, ainsi les tranches auront approximativement la même taille, ce sera plus facile à "ranger" mais aussi plus harmonieux.

Assez parlé, voici la recette !

Ingrédients (moule de 30 cm de diamètre soit 8/10 parts) :

Pâte sablée au robot
- 250 g de farine T55
- 125 g de beurre
- 125 g de sucre glace
- 1 œuf
- 1 pincée de sel
- 1 c. à c. de cannelle moulue (facultatif)

Garniture
- 400 g de pommes pelées et épépinées
- 1 c. à s. de sucre vanillé maison ou 1 sachet du commerce
- 3 c. à s. de sucre
- 1 œuf
- 6-10 pommes

Nappage maison
- 50 g de sucre
- 1/2 c. à c. de cannelle
- 2.5 cl d'eau
- 1 feuille de gélatine



Préparation de la pâte sablée

Mettre la farine, la cannelle,  le beurre ainsi que le sel dans le bol du robot. Lancer à vitesse minimale puis arrêter lorsque la préparation est sablée.

Battre l’œuf avec le sucre glace* puis les ajouter d'un coup à la préparation, remettre en route jusqu'à ce que le mélange s'agglutine. Former une boule.

Auparavant je conseillais de garder le pâton 1h au frais puis de l'étaler ensuite pour garnir le moule mais la pâte sablée est tellement fragile que c'est parfois à se tirer les cheveux que de la faire glisser dans le moule.
Ce jour j'ai donc fait autrement et c'est bien plus facile !
Une fois la boule formée, découper une feuille de papier cuisson à peine plus grande que le moule à tarte. Fariner la feuille de papier ainsi que le rouleau à pâtisserie puis étaler la pâte directement sur le papier cuisson.
Placer la feuille sur le moule et foncer la pâte.
Réserver au réfrigérateur pendant la préparation de la garniture.



Préparation de la garniture

Dans une jatte, mélanger les sucres aux pommes pelées et épépinées coupées en morceaux grossiers. Faire fondre un peu de beurre dans une casserole, y verser le contenu de la jatte et faire une compote grossière (il doit rester des morceaux).
Laisser tiédir puis y ajouter l’œuf entier.
Répartir la compote sur le fond de tarte.

Préchauffer le four à 200°C.

Pour éviter de tailler trop de pommes en tranches que ne peut en supporter mon moule, je garnis ma tarte au fur et à mesure.
C'est à dire que j'épluche une pomme, l'évide, la coupe en deux puis en lamelles fines que je place directement sur ma compote de pommes en les faisant se chevaucher de façon assez serrée.
Une fois que ma compote est recouverte c'est terminé !

Enfourner pour 15 min en plaçant la grille en bas du four puis ce temps écoulé, baisser le four à 180°C, remonter un peu la grille et prolonger la cuisson pendant 25 min.



Préparation du nappage maison

Un nappage à tarte du commerce peut être utilisé ainsi que tout simplement de la gelée de pommes ou d'abricot simplement chauffée et répartie au pinceau sur les pommes (c'est ce qu'on appelle "abricoter" chez les professionnels) cependant je n'ai ni l'un ni l'autre sous la main.

Faire tremper la gélatine dans de l'eau froide.

Dans une casserole, réunir le sucre, la cannelle et l'eau. Porter le tout à ébullition puis faire cuire 2-3 min. Hors du feu y faire fondre la gélatine.
Laisser tiédir puis abricoter la tarte aux pommes à l'aide d'un pinceau afin de lui donner du brillant. Renouveler une fois la première couche sèche.


*Astuce :
Si vous n'avez pas de sucre glace mais possédez un blender, il suffit de mixer finement le même poids de sucre poudre ou cristal jusqu'à obtenir du sucre glace ! C'est bien moins cher que de l'acheter directement dans le commerce !

jeudi 1 novembre 2012

Bavarois mangue & noix de coco


Encore un repas de prévu pour fêter mon anniversaire, cette fois avec mon frère et ses enfants chez mes parents ce midi.
J'opte de nouveau pour un bavarois car je trouve que ces desserts légers passent facilement en fin de repas copieux.


Attention, recette à préparer la veille pour le lendemain !


Ingrédients (10/12 personnes) :

Fond
- 230 g de biscuits à la noix de coco
- 80 g de beurre

Bavarois mangue
- 3 à 4 mangues (800 g de chair + déco)
- 4 feuilles de gélatine
- 100 g de sucre
- 2 c. à s. de sucre vanillé maison ou 2 sachets
- 15 cl de crème fleurette

Bavarois noix de coco
 - 20 cl de lait de coco + 15 cl de punch coco crémeux OU 35 cl de lait de coco
- 30 cl de lait 1/2 écrémé
- 100 de sucre
- 2 c. à s. de sucre vanillé maison ou 2 sachets
- 60 g de noix de coco râpée (+ déco)
- 4 feuilles de gélatine 1/2
- 15 cl de crème fleurette

Miroir mangue
- 150 g de coulis de mangue (fait pendant la préparation du bavarois mangue)
- 50 g de sucre
- 2 feuilles de gélatines


La veille :
Mettre un cul de poule au congélateur.



Le matin : Préparer le fond
Faire fondre le beurre à feu doux. Réduire les biscuits en miettes au robot puis y mélanger le beurre fondu.

Tapisser un moule à charnière de papier cuisson, verser les miettes de biscuits puis bien tasser. Réserver au réfrigérateur.



Le matin : Préparer le bavarois mangue

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Peler les mangues à l'aide d'un économe ou d'un épluche-légumes bien aiguisé. Tailler la chair en dés grossiers, jeter les noyaux.

Dans le bol du blender, réunir les morceaux de mangue et les sucres puis mixer à pleine puissance jusqu'à ce que la préparation soit homogène. On obtient 900 g de coulis.
Réserver 150 g de coulis pour faire le miroir mangue.

Dans une casserole, faire chauffer une belle louche de coulis puis hors du feu y faire fondre la gélatine essorée. Mélanger au reste de coulis froid.

Sortir le cul de poule du congélateur, y verser la crème fleurette et la battre en chantilly très ferme. L'ajouter délicatement à la préparation au coulis de mangue.

Verser délicatement sur le fond de biscuits à la noix de coco et placer au réfrigérateur pour 4h minimum.

Remettre le cul de poule au congélateur.



L'après-midi : Préparer le bavarois noix de coco

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Faire chauffer 10 cl de lait et les sucres (cela leur permet de fondre et d'être bien dissouts dans la préparation) dans une petite casserole puis hors du feu, y faire fondre la gélatine.


Dans une jatte, mélanger le reste de lait, le lait de coco (et le punch coco crémeux, j'ai pour ma part utilisé un reste de punch coco Longueteau, ramené de la Guadeloupe par mon frère), y ajouter le lait tiède à la gélatine et mélanger le tout.

Sortir le cul de poule du congélateur, y verser la crème fleurette et la battre en chantilly très ferme. L'ajouter délicatement au lait de coco sucré en soulevant la masse avec une spatule, incorporer la noix de coco râpée tout aussi délicatement.

Verser doucement sur le bavarois mangue puis placer au réfrigérateur pour 4h minimum.



En soirée : Préparer le miroir mangue

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Réunir le sucre et le coulis de mangue dans une casserole, à ébullition ôter du feu  puis laisser refroidir un peu et y faire fondre la gélatine.

Dés qu'il est bien refroidi mais pas figé, verser le miroir mangue sur le bavarois noix de coco.

Réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.




Le jour du service : Démouler le bavarois et le décorer

Avec une spatule, faire le tour du moule afin de bien décoller les bords du bavarois, ouvrir ensuite la charnière et retirer le tour.
Faire glisser le bavarois sur un plat de service en passant la spatule longue entre le fond et le papier cuisson.
Décorer à votre guise, j'ai pour ma part utilisé des tranches de mangue et d'orange.

Replacer au réfrigérateur jusqu'au service.







dimanche 28 octobre 2012

Petits cakes au potiron, lardons & noix


Version 2012 pour ces cakes apéritifs. J'ai tout simplement adapté en version salée, ma recette de muffins épicés au potiron dont la texture est vraiment agréable.

Ingrédients :
- 300 g de chair de potiron
- 2 oeufs
- 145 g de farine
- 30 g de poudre d'amandes
- 1/2 sachet de levure chimique
- 7 cl d'huile d'olive
-  100 g de lardons fumés
- 40 g de noix
- 100 g d'emmental râpé
- 1 gros oignon
- sel, poivre

Préchauffer le four à 180°C.

Éplucher et tailler le potiron en dés, le faire cuire à la vapeur.

Éplucher et ciseler l'oignon, le faire suer dans une poêle avec un peu d'huile d'olive, ajouter les lardons pour les faire dorer puis enfin les noix. Réserver.

Une fois cuit, réduire le potiron en purée fine à l'aide d'un mixer plongeant. Y ajouter les œufs, la poudre d'amandes puis la farine additionnée de levure, bien mélanger. Ajouter l'huile en minces filets sans cesser de mélanger.

Saler, poivrer puis ajouter l'emmental râpé, mélanger de nouveau.

Verser le contenu de la poêle dans la pâte et mélanger une dernière fois.

Répartir la pâte dans les moules à mini cake et enfourner pour 35 min.

Mini verrines de crème d'avocat & saumon fumé


Des petites verrines apéritives très simples à faire et qui font leur effet.

Ingrédients (12 mini verrines) :
- 2 avocats bien mûrs
- le jus d'un citron
- 1 c. à s. d'aneth ciselée
- 1 tranche de saumon fumé
- sel, poivre

Récupérer la chair des avocats et la mixer finement au mixer plongeant jusqu'à obtenir une sorte de crème.
Ajouter l'aneth ciselée, le jus de citron puis saler et poivrer à convenance (penser que le saumon apportera du sel).

Tailler la tranche de saumon en petits morceaux.

Dans chaque verrine, mettre 1 c. à s. 1/2 de crème d'avocat puis répartir dessus les petits morceaux de saumon fumés.

Conserver au réfrigérateur jusqu'au service.

Bavarois de Samain


Une recette imaginée pour mon anniversaire (je suis née le 27 octobre) que je fête en famille à la maison ce midi. Dans la lignée de mes recettes au potiron, comme quoi on peut le manger de l'entrée au dessert !!!

Je l'ai allié au pain d'épices et au speculoos comme les épices lui vont bien, avec une touche d'orange. Ce qui donne un bavarois dont le fond est à base de speculoos, la première couche est un bavarois de pain d'épices (maison, cf ma recette "pain d'épices moelleux") et la seconde un bavarois de potiron avec quelques zestes d'orange pour le peps puis j'ai terminé par un miroir chocolat.

Le résultat est franchement convainquant, les saveurs sont subtils et seuls les fins palais pourront y déceler le potiron, à tel point que même ceux qui ne sont pas sensés l'aimer, le dévorent sans complexe !


Attention, recette à préparer la veille pour le lendemain !


Ingrédients (10/12 personnes) :

Fond
- 230 g de speculoos
- 80 g de beurre

Bavarois pain d'épices
- 120 g de pain d'épices
- 4 feuilles de gélatine
- 50 cl de lait
- 4 jaunes d’œuf
- 60 + 60 g de sucre
- 15 cl de crème fleurette

Bavarois potiron
 - 700 g de chair de potiron
- 150 de sucre
- 20 cl de lait de coco
- 4 feuilles de gélatine
- zestes d'1 orange
- 15 cl de crème fleurette

Miroir chocolat
- 87 g d'eau
- 112 g de sucre
- 75 g de crème liquide
- 15 g de cacao en poudre non sucré
- 2 feuilles de gélatines


La veille :
Mettre un cul de poule au congélateur.

Le matin : Préparer le fond
Faire fondre le beurre à feu doux. Réduire les speculoos en miettes au robot puis y mélanger le beurre fondu.

Tapisser un moule à charnière de papier cuisson, verser les miettes de biscuits puis bien tasser. Réserver au réfrigérateur.


Le matin : Préparer le bavarois caramel & pain d'épices

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Dans une casserole, réunir 60 g de sucre et 1 c. à s. d'eau afin de faire un caramel brun. Verser  le lait puis laisser le caramel fondre dedans à feux doux.

Dans une jatte, battre les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Verser le lait caramélisé par filets tout en remuant, remettre sur le feux et faire cuire toujours à feu doux jusqu'à ce que la préparation nappe la cuillère comme une crème anglaise.
Y faire fondre le gélatine puis y ajouter le pain d'épices couper en dés pour qu'il s'imbibe bien. Mixer finement le tout au blender ou au mixer plongeant.
 Réserver.

Sortir le cul de poule du congélateur, y verser la crème fleurette et la battre en chantilly très ferme. L'ajouter délicatement à la préparation au pain d'épices en soulevant la masse avec une spatule.

Verser délicatement sur le fond de speculoos et placer au réfrigérateur pour 4h minimum.

 Faire cuire les dés de potiron à la vapeur et les laisser égoutter dans une passoire.
Remettre le cul de poule au congélateur.


L'après-midi : Préparer le bavarois au potiron

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Faire chauffer le lait de coco dans une petite casserole puis y faire fondre la gélatine.

Réduire le potiron en très fine purée à l'aide d'un mixer plongeant et y ajouter le sucre ainsi que les zestes d'orange. Ajouter le lait de coco et bien remuer.

Sortir le cul de poule du congélateur, y verser la crème fleurette et la battre en chantilly très ferme. L'ajouter délicatement à la préparation au potiron en soulevant la masse avec une spatule.

Verser délicatement sur le bavarois caramel & pain d'épices puis placer au réfrigérateur pour 4h minimum.


En soirée : Préparer le miroir chocolat

Faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

Réunir le sucre et l'eau dans une casserole, à ébullition, ajouter la crème liquide puis à la reprise de l'ébullition le cacao en poudre.
Faire cuire 5 min à feu doux puis une fois la préparation un peu moins chaude, y fondre la gélatine.

Dés qu'il est refroidi, verser le miroir chocolat sur le bavarois au potiron avant qu'il ne prenne.

Réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.


Le jour du service : Démouler le bavarois et le décorer

Avec une spatule, faire le tour du moule afin de bien décoller les bords du bavarois, ouvrir ensuite la charnière et retirer le tour.
Faire glisser le bavarois sur un plat de service en passant la spatule longue entre le fond et le papier cuisson.
Décorer à votre guise, j'ai pour ma part utilisé des tranches d'orange ainsi que des petites étoiles en sucre blanches et oranges.

Replacer au réfrigérateur jusqu'au service.

samedi 20 octobre 2012

Hachis de boeuf au potiron


Chose promise chose due, le potiron est à l'honneur dans mes recettes du moment !

Ingrédients :
- 800g de potiron
- 200g de pommes de terre
- 2 oignons
- 2 gousses d'ail
- 400 g de bœuf haché
- 25 cl d'eau
- 1 cube de bouillon de bœuf dégraissé
- 1 petit bouquet de persil ciselé
- 10 cl de crème liquide entière
- 100 g d'emmental râpé
- sel, poivre, noix de muscade, huile d'olive

Éplucher les légumes et les tailler en morceaux grossiers. Faire cuire les pommes de terre à l'eau et le potiron à la vapeur.

Pendant ce temps, ciseler les oignons et hacher les gousses d'ail. Les faire suer dans un peu d'huile d'olive, ajouter la viande et faire dorer.
Couvrir d'eau et ajouter le cube de bouillon, couvrir et laisser cuire à feu doux 15 min. Enlever le couvercle et augmenter le feu afin que le bouillon réduise.

Préchauffer le four à 200°C.

Écraser les légumes au presse-purée, ajouter la crème ainsi que le fromage, assaisonner avec le sel et la noix de muscade râpée. Réserver.

Poivrer la viande et ajouter le persil.

Dans un plat à gratin beurré, répartir la viande en une couche et par-dessus la purée. Parsemer d'un peu d'emmental râpé ou de chapelure (je n'avais plus ni l'un ni l'autre mais c'est mieux).

Enfourner pour 15 min.

mardi 16 octobre 2012

Velouté de champignons de Paris


Il me reste pas mal de champignons de Paris de notre pierrade d'hier soir et en ce moment pour le diner c'est soupe, potage ou velouté donc ces champis tombaient à point.

Ingrédients (2 personnes) :

- 1 échalote ciselée
- 1 petit oignon haché
- 1 belle gousse d'ail écrasée
-  250 g de champignons de Paris
- 25 cl d'eau
- 1/2 cube de bouillon de volaille dégraissé
- 10 cl de crème liquide
- 1 c. à s. de maïzena
- 1 c. à s. de persil ciselé
- sel, poivre

Laver et brosser les champignons, puis les tailler en morceaux.

Faire suer l'oignon et l'échalote dans un peu d'huile et de beurre. Ajouter les champignons ainsi que la gousse d'ail écrasée.
Couvrir d'eau, ajouter le cube de bouillon puis la crème.
Cuire à feu doux à couvert pendant 20 min.

Ajouter la maïzena préalablement délayée dans de l'eau froide puis mixer le tout très finement à l'aide d'un mixer plongeant ou d'un blender. Assaisonner à convenance et ajouter le persil.

Servir immédiatement.

samedi 13 octobre 2012

Croquettes de poissons & potiron


J'ai acheté du merlu surgelé que nous avons grand mal à manger comme je prépare le poisson en temps normal (papillotes, mijoté au lait de coco) car il est assez fort.
Vu que j'ai aussi du potiron car la saison est de retour, j'ai pensé adapter la recette d'accras de morue de ma maman pour allier les deux.

Ingrédients :
- 250 g de poisson de caractère
- 1 belle tranche de potiron
- 1 grosse pomme de terre ou 2 petites
- 1 échalote ciselée
- 2 gousses d'ail hachées
- 1 petit bouquet de coriandre ciselée
- 1 œuf
- 2 c. à s. de farine
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
- sel, poivre
- huile pour friture

Faire pocher le poisson, réserver.

Peler le potiron, retirer les graines.
Peler la/les pomme(s) de terre et la/les laver.
Râper les légumes et les placer dans une jatte. Y ajouter l'échalote ciselée ainsi que l'ail haché, puis l’œuf.
Bien mélanger le tout (à la main c'est l'idéal) puis ajouter la farine ainsi que la levure, le sel, le poivre et la coriandre.
Laisser reposer minimum 30 min.

Faire chauffer le bain de friture. A l'aide de 2 cuillères  à café, former des quenelles avec la préparation puis les plonger dans l'huile chaude mais pas brûlante afin que les croquettes cuisent à cœur sans que l'extérieur soit brûlé.
Renouveler l'opération jusqu'à épuisement de la préparation.

Déguster de suite en apéritif ou en plat accompagné d'une salade verte.

jeudi 11 octobre 2012

Beignets de potiron


La saison des potirons est de retour et dans la famille nous en sommes très friands. Cette année je pense que je vais le décliner dans pas mal de recettes car ma maman en a planté l'an passé et la récolte est très fructueuse.
Donc hormis mes muffins épicés au potiron, ma tarte salée, mes crêpes et j'en passe, j'élabore de nouvelles recette donc celle-ci. Des beignets légers, très moelleux et parfumés, un régal !
Ne pas hésiter à taper le mot-clé "potiron" dans le moteur de recherche du blog pour trouver toutes les recettes associées.

Ingrédients :
- 350 g de potiron
- 50 g de sucre
- 1/2 c. à c. de cannelle
- zestes d'une orange ou d'un citron
- 1 sachet de sucre vanillé ou 1 c. à s. de sucre vanillé maison
- 3 oeufs
- 20 cl de lait
- 250 g de farine
- 1/2 sachet de levure chimique

Éplucher et peler le potiron, le détailler en petits dés (ça cuit plus vite) et le cuire à la vapeur.
Le mixer afin d'obtenir une purée bien lisse.

Dans une jatte, ajouter à la purée les sucres, les zestes d'agrume, le sucre vanillé, la cannelle, le lait ainsi que les œufs. Bien mélanger puis ajouter la farine additionnée de levure, mélanger de nouveau.

Faire chauffer un bain d'huile puis à l'aide d'une petite cuillère former des boules de pâte dans l'huile, laisser gonfler et cuire.
Placer les beignets sur du papier absorbant. Saupoudrer de sucre en poudre et déguster.

vendredi 5 octobre 2012

Salade de fruits aux épices douces


Un dessert préparé pour faire suite à la raclette du diner de demain soir. Je voulais du léger, très léger car une soirée raclette c'est vraiment bourratif !

La recette est à décliner avec les fruits de votre choix, j'aurais bien voulu pour ma part y ajouter de la mangue mais j'ai préféré m'abstenir car les seules que j'ai trouvées n'étaient pas assez mûres et parfumées.

A faire surtout à l'avance et à réserver au réfrigérateur pour que la salade soit bien fraîche !

Ingrédients (6 personnes après un repas copieux) :
- 5 bananes
- 6 kiwis
- 6 oranges

Sirop 
- 280 g de sucre
- 20 g de sucre vanillé
- 300 g d'eau
- 1/2 c. à c. de 4 épices
- les zestes d'1/2 orange

Préparer d'abord le sirop en réunissant tous les ingrédients dans une casserole. Porter à ébullition, filtrer puis laisser refroidir.

Peler les bananes, en gratter légèrement la surface pour supprimer la couche un peu duveteuse qui n'est pas agréable sur la langue puis les couper en rondelles.
Peler les kiwis, les couper en deux dans le sens de la longueur puis encore en deux et les trancher.
Peler les oranges à vif, pour ce faire couper chaque extrémité de l'orange (on doit voir la chair de l'orange apparaître et non le blanc) puis ôter la peau à l'aide d'un couteau bien aiguisé en retirant le moins de chair possible.
Ensuite, ôter les suprêmes avec un couteau en incisant au plus prés de la fine membrane qui les sépare.

Réunir tous les fruits dans le sirop refroidi et placer au réfrigérateur jusqu'au service.

jeudi 4 octobre 2012

Poireaux au jambon


Une variante des endives au jambon que je ne fais jamais car j'aime l'endive uniquement crûe.

Ingrédients (2 personnes) :
- 4 tranches de jambon blanc
- 2 grands blancs de poireaux
- 50 g de beurre
- 1 échalote ciselée
- 1/2 oignon haché
- 1 c. à s. de persil ciselé
- 50 g de farine
- 50 cl de lait
- sel
- muscade
- 50 g de gruyère râpé

Préchauffer le four à 210°C.

Couper les blancs de poireaux en deux afin d'obtenir 4 tronçons, bien les laver puis les faire cuire 25 min à la vapeur.

Pendant ce temps, préparer une pseudo béchamel en faisant fondre le beurre dans une casserole. Y faire suer l'échalote et l'oignon, une fois ces derniers translucides, ajouter la farine en un coup.
Bien mélanger puis ajouter le lait en filets sans cesser de remuer. Laisser cuire jusqu'à épaississement puis assaisonner avec le sel et la noix de muscade, ajouter enfin le persil ciselé.

Rouler chaque blanc de poireaux dans une tranche de jambon.
Beurrer un plat à gratin puis y disposer les poireaux au jambon, napper de béchamel et parsemer de gruyère râpé.
Enfourner pour 25 min et servir aussitôt.

mercredi 26 septembre 2012

Cake extra choco aux blancs d'oeufs


Après avoir testé ma glace à la menthe, j'avais 4 blancs d’œufs à utiliser et toujours l'envie d'éviter les meringues, macarons ou autres financiers.
Résultat : un cake extra moelleux au goût extra chocolaté et pour la bonne conscience un peu moins de calories qu'un cake plus classique car pas de jaunes d’œufs.

Ingrédients :

Cake
- 4 blancs d’œufs
- 70 g + 30 g de sucre
- 40 g de farine
- 40 g de maïzena
- 1/2 sachet de levure chimique
- 60 g de beurre
- 150 g de chocolat noir à pâtisser
- 60 g de chocolat pour faire des pépites

Nappage
- 4 cl de lait
- 2 cl d'eau
- 60 g de chocolat noir corsé à pâtisser
- 1 filet d'huile


Préparation du cake

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une jatte, mélanger la farine, la levure, 70 g de sucre ainsi que la maïzena.

Dans une petite casserole, faire fondre le chocolat et le beurre à feu très doux. Réserver.

Monter les blancs d’œufs en neige très ferme tout en ajoutant peu à peu 30 g de sucre dès qu'ils sont assez pris.

Verser le mélange sec peu à peu sur les blancs en neige et mélanger délicatement avec une maryse. Une fois le mélange homogène, ajouter le mélange beurre-chocolat fondu par petite quantité, toujours avec la maryse en soulevant la masse pour ne pas casser les blancs.

Hacher grossièrement au couteau les 60 g de chocolat pour les pépites puis les ajouter à la préparation.

Verser la pâte dans un moule à cake beurré et fariné ou tapissé de papier cuisson puis enfourner pour 20 min. Baisser ensuite le four à 160°C et poursuivre la cuisson 10 min.

Sortir le cake du four et le laisser refroidir avant de le démouler.


Préparation du nappage

Réunir l'eau, le lait et le chocolat en morceaux dans une petite casserole et faire fondre le tout à feu doux.
Une fois le mélange bien homogène, ajouter un filet d'huile qui apportera du brillant au nappage.

Napper le cake et laisser refroidir.

mardi 25 septembre 2012

Glace à la menthe


Après l'essai concluant de ma glace au Nutella, j'ai décidé de tester une autre recette.
J'ai porté mon choix sur la menthe car je déteste les petits copeaux de chocolat dedans et qu'on ne trouve que ça dans le commerce !

Ingrédients :
- 35 cl de lait
- 25 cl de crème liquide entière
- 4 jaunes d’œufs
- 6 cl de sirop de menthe
- 50 g de sucre

La veille du turbinage, faire chauffer le lait et la crème jusqu'à ébullition. Dans une jatte, battre le sucre, les jaunes d’œufs et le sirop de menthe. Verser dessus le mélange lait-crème chaud en minces filets sans cesser de remuer.

Reverser dans la casserole puis faire cuire à feu très doux sans cesser de remuer pendant environ 10 min comme pour une crème anglaise.

Laisser refroidir à température ambiante puis placer au réfrigérateur.

Le lendemain, turbiner pendant 45 min. Et pour ceux qui aiment, ajouter quelques copeaux de chocolat noir (à faire à l'économe) au bout de 20 min de turbinage.
Déguster de suite pour une texture façon glace à l'italienne ou placer au congélateur dans un récipient adapté ; dans ce cas, penser à sortir la glace du congélateur 15 min avant de faire les boules.

vendredi 14 septembre 2012

Glace au Nutella



J'ai trouvé une sorbetière à très bas prix, c'est la fin de l'été mais je me suis dit qu'elle durerait le temps qu'elle fera et que si je deviens accro j'en achèterais une de marque dans le futur.

Pour l'inaugurer, j'ai décidé de confectionner une glace au Nutella, le pêché mignon de ma meilleure amie qui vient déguster la première tartiflette de l'année ce soir (et oui, c'est qu'il commence à faire bien frais !). 

J'avais déjà compris en faisant mes recherches pour ma glace à la framboise sans sorbetière que pour les glaces en sorbetière (cette fois) il fallait une base de crème anglaise que l'on parfume ensuite au choix avec de la purée de fruits, du chocolat, de la pâte de pistache, etc. Mon parfum sera donc le Nutella, vu qu'il est déjà très sucré j'ai fortement réduit le sucre dans la préparation de base (la pseudo crème anglaise).

Sur ma machine il est écrit 30 min de turbinage en moyenne, 20 pour une glace italienne dont j'adore la texture cependant je pense qu'il faut la déguster de suite. J'ai également lu un peu partout que 45 min minimum sont préférables, je vais donc partir sur ce temps.

Le fabricant de la machine indique la préparation doit être à 5°C maximum avant d'être versé dans le bol. J'ai donc misé sur la prudence en préparant dés la veille ma préparation afin qu'elle refroidisse correctement à température ambiante et qu'elle passe la nuit au réfrigérateur.

J'ai turbiné le matin pendant 45 min et ma préparation était assez souple, j'ai donc débarrassé la glace dans une boîte hermétique et l'ai placée au congélateur.
4h plus tard, la glace avait bien pris sans être dure, j'en ai donc profité pour former mes boules et les placer dans mes verrines que je réserve au congélateur jusque ce soir. 
En effet, la glace est très dure à la sortie du congélateur donc pour des petites verrines, prévoir 10 min d'attente pour pouvoir déguster et je pense qu'il faut doubler s'il s'agit de sortir le bac et de faire des boules.

Niveau goût, une vraie tuerie ! Elle sent vraiment bien le Nutella on s'est tous régalés !

Et avec les blancs d’œufs j'ai  préparé des petits moelleux fourrés à la confiture de bananes au rhum & à la cannelle qui feront partie de mon trio de desserts, le dernier élément étant des îles flottantes servies en verrines.

Assez de parlotte, place à la recette !

Ingrédients :
- 50 cl de lait
- 10 g de sucre
- 4 jaunes d’œuf
- 220 g de Nutella


Faire bouillir le lait.

Séparer les blancs d’œufs des jaunes puis fouetter ces derniers avec le sucre en poudre.
Verser le lait en mince filets sur la préparation sans cesser de remuer. Remettre le tout dans la casserole puis faire cuire à feu doux sans cesser de remuer jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère.

Peser le Nutella directement dans le bol du blender, y ajouter la moitié de la pseudo crème anglaise puis mixer à pleine puissance, ajouter le reste de crème puis mixer de nouveau pendant 1 min.

Laisser refroidir à température ambiante puis placer au réfrigérateur minimum 4h (la nuit pour moi).

Verser la crème au Nutella dans le bol puis turbiner pendant 20 min pour une dégustation immédiate type glace à l'italienne ou 45 min pour pouvoir la conserver.

Moelleux fourrés à confiture de banane, rhum & cannelle


Pour utiliser les 4 blancs d’œufs restant de ma glace au Nutella, j'ai confectionné des petits moelleux dans des moules à muffins, que j'ai fourré avec ma confiture maison de bananes, rhum & cannelle.

Ingrédients (8-10 pièces) :
- 4 blancs d'oeufs
- 160 g de sucre
- 120 g de beurre pommade
- 80 g de farine
- 1 c. à c. bombée de levure
- confiture au choix (facultatif)

Préchauffer le four à 180°C.

Monter les blancs en neige très ferme.

Mélanger le beurre pommade avec le sucre puis ajouter la farine additionnée de la levure, incorporer délicatement les œufs en neige.

Remplir les moules de pâte aux 3/4, poser une belle cuillère à café de confiture dans chaque moule puis recouvrir de la pâte restante.

Enfourner pour 20 min.

Laisser refroidir avant de déguster.

samedi 1 septembre 2012

Râpés du Forez


Une spécialité de la région de mon cher et tendre, recette donnée par sa grand-mère qui la confectionne "à l’œil", j'ai donc tenté de quantifier tout ça !

Ingrédients (4 personnes) :
- 8 pommes de terre moyennes
- 2 c. à s. de farine
- 2 œufs
- sel, poivre
- huile d'olive, beurre

Éplucher et laver les pommes de terre, les râper puis les presser afin d'ôter le maximum de "jus". Dans une jatte battre les œufs, y ajouter les pommes de terre râpées et enfin la farine ; bien mélanger et assaisonner.

Faire fondre un peu de beurre et d'huile d'olive dans une petite poêle - taille pancake - (j'en utilise deux simultanément pour gagner du temps), lorsque celle-ci est bien chaude y verser la moité de la préparation.
Faire dorer le râpé des deux côtés et laisser cuire à feu doux environ 8 min.
Servir chaud.

vendredi 24 août 2012

Chaussons de poulet à la mozzarella, basilic et tomates confites


Une variante de ma première recette du genre qui avait été publiée dans le numéro anniversaire 200ème de Vie Pratique Gourmand.

Ingrédients (4 personnes) :
- 4 filets de poulet
- 1 boule de mozzarella
- 6 tomates séchées à l'huile
- 2 c. à s. de basilic frais ciselé
- farine
- chapelure
- 1 œuf
- sel, poivre

A l'aide d'un rouleau à pâtisserie, aplatir les filets de poulet puis les assaisonner.

Dans le bol du robot réunir la mozzarella, les tomates confites ainsi que le basilic, saler, poivrer puis mixer le tout.

Répartir la préparation en l'étalant sur chaque filet de poulet, replier chaque filer sur lui même afin de lui donner la forme d'un chausson.

Placer la farine, la chapelure ainsi que l'œuf battu dans 3 assiettes puis passer chaque chausson uniformément d'abord dans la farine, puis l’œuf battu et enfin la chapelure.
Réserver sur une grande assiette et placer au réfrigérateur pendant 1h minimum ; ainsi les chaussons tiendront mieux à la cuisson.

Faire chauffer de l'huile et du beurre dans une grande poêle puis y faire saisir les chaussons, baisser ensuite à feu doux pour poursuivre la cuisson à cœur de la viande et permettre à la garniture de fondre.
Servir aussitôt avec l'accompagnement de votre choix.

mercredi 22 août 2012

Vin de framboises



Nous avions goûté dans un restaurant de la Loire du vin de fraises en début d'année et j'ai eu l'idée de me servir de mes pépites de framboises surgelées pour faire un vin de framboises.

Ingrédients :
- 1 bouteille de rosé sec (type Côte de Provence)
- 500 g de pépites de framboises surgelées ou 400 g de framboises fraîches
- 100 g de sucre en poudre
- 50 g de sucre vanillé maison

Verser le vin sur les framboises, les écraser un peu et mélanger. Laisser reposer au frais à couvert pendant 24h.

Filtrer le vin aux framboises dans un chinois ou une passoire fine tout en pressant les fruits afin de récupérer un maximum de vin et de jus.

Verser le liquide dans une casserole avec le sucre puis porter à ébullition sans cesser de remuer.

Filtrer de nouveau puis laisser refroidir à température ambiante, mettre en bouteille (ou carafe si la consommation est prévue rapidement) et placer au réfrigérateur jusqu'à dégustation.



Sucre vanillé maison


Ayant trouvé l'an passé à prix très attractif (car vente directe du producteur au consommateur sur ebay) des gousses de vanille de Madagascar, je fais mon sucre vanillé maison. Une énorme économie quand on voit le tarif du sucre vanillé dû au prix très élevé de la vanille.

Ingrédients :
- 260 g de sucre en poudre
- 2 gousses de vanille

Placer le sucre ainsi que les gousses coupées en tronçons dans le bol du blender puis mixer à pleine puissance.

Penser à secouer le pot régulièrement pendant 15 jours. L'humidité de la gousse de vanille va être absorbée par le sucre qui va prendre encore plus de parfum.


Ne pas hésiter, tout comme moi, à ajouter au fur et à mesure des gousses que vous utilisez par exemple pour parfumer une crème anglaise.
Il suffit de rincer la gousse (pour enlever le lait ou toute autre préparation), la laisser sécher puis la mixer avec le sucre. Penser à secouer le pot régulièrement pendant 15 jours lors de tout ajout d'une gousse de vanille.

dimanche 19 août 2012

Mini cakes au thon, poivrons et tomates séchées


Depuis que j'ai acheté mon moule à mini cakes il y a un an, j'y fais tous mes cakes apéritifs car il suffit de recouper chaque petit cake en tranches et c'est parfait pour une bouchée !

Ingrédients (1 grand cake ou 6 mini cakes) :
- 150 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- 3 œufs
- 5 cl d'huile d'olive + 5 cl d'huile des tomates séchées
- 13 cl de lait
- 100 g de gruyère râpé
- 1/2 petit poivron vert
- 1/2 petit poivron rouge
- 6 tomates séchées à l'huile
- 140 g de thon (poids net égoutté)
- 1/2 c. à c. de poivre
- 1 c. à c. de sel
- 1 c. à c. d'origan

Préchauffer le four à 180°C.

Égoutter le thon.

Dans une jatte, mélanger la farine, la levure, le sel, le poivre et l'origan. Ajouter les œufs ainsi que le lait et les huiles (prélever 5 cl d'huile dans le pot de tomates séchées à l'huile), bien mélanger. Ajouter le gruyère râpé et mélanger de nouveau.
Réserver le temps de préparer la garniture.

Peler les poivrons à l'aide d'un économe ou d'un épluche-légumes, ne pas hésiter à recouper les poivrons en suivant les côtes pour pouvoir enlever toute la peau. Les tailler en petits dés ainsi que les tomates séchées à l'huile.
Ajouter les légumes à la pâte puis le thon émietté. Mélanger le tout et verser la pâte dans les moules.

Enfourner pour 30 min pour des mini cakes ou 45 min pour un grand cake.

vendredi 17 août 2012

Glace à la framboise sans sorbetière



La sorbetière, ça fait deux étés qu'elle me tente mais j'en viens toujours à la conclusion que nous ne sommes que deux à la maison et que ça ne vaudrait donc pas le coup d'investir dans l'appareil, d'autant que ça me prendrait encore de la place.

Cela dit, j'ai moi aussi envie de tester les glaces maisons ! Je me suis souvenue d'une mamie dans l'émission "100 % Mag" sur M6 l'an passé qui faisait une glace avec des framboises surgelées directement dans son robot ; je n'ai pas noté la recette mais je m'en suis inspirée pour la mienne et rien qu'à la goûter à la sortie de la machine, un véritable délice !!!

Ingrédients :
-500 g de pépites de framboises surgelées (au top quand on transforme le fruit car très peu cher)
- 200 g de sucre en poudre
- le jus d'un citron
- 30 cl de crème liquide (entière pour moi mais avec de l'allégée peut convenir)

Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot mixer puis lancer à pleine puissance, une fois la préparation homogène (et déjà glacée car les framboises sont surgelées) arrêter.

Pour une grande tablée, ne pas hésiter à servir tel quel et à déguster de suite. Autrement, débarrasser la crème glacée dans un bac pouvant aller au congélateur puis la remuer à l'aide d'une fourchette toutes les heures pendant 4h afin d'éviter la formation de cristaux. Laisser congeler au moins une nuit avant de déguster.

Penser à sortir le bac 10 min avant le service car la glace maison durcit bien plus que la glace industriel.

mercredi 8 août 2012

Tian de légumes à la mozzarella et au basilic


Une recette pleine de soleil que je songeais tenter depuis longtemps sans jamais y penser, c'est enfin chose faite !

Ingrédients (4 personnes) :
- 1/2 courgette
- 1 petite aubergine
- 2 belles tomates
- 2 boules de mozzarella
- 1 gros oignon ciselé
- 1 grosse gousse d'ail hachée
- 1 c. à s. bombée de basilic frais ciselé
-  sel, poivre, huile d'olive

Préchauffer le four à 200°C.

A l'aide d'un pinceau, huiler un plat allant au four.

Dans une petite casserole, faire suer l'oignon jusqu'à ce qu'il soit translucide puis le répartir au fond du plat.

Laver les légumes puis les tailler, ainsi que la mozzarella, en rondelles assez fines.
Alterner dans le plat, quasi debout, les rondelles de légumes et de mozzarella (cf photo avant cuisson en bas de la recette).

Dans un bol, mélanger 6 cl d'huile d'olive avec la gousse d'ail hachée et le basilic. Répartir ce mélange sur les légumes après avoir salé et poivré.

Enfourner pour 30 min.


lundi 6 août 2012

Clafoutis mangue et nectarines


Un clafoutis improvisé ce matin avec la mangue qui était plus que mûre et les nectarines restantes du marché d'il y a 10 jours.

Ingrédients :
- 600 g de fruits
- 200g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 4 œufs
- 100 g de farine
- 20 cl de lait
- 20 cl de crème liquide
- beurre

Préchauffer le four à 200°C.

Peler les nectarines et les détailler en tranches.
Couper la mangue en 3 en coupant de chaque côté du noyau. A l'aide d'un couteau, quadriller chaque moitié de manque puis retourner la peau (cela fait une sorte de hérisson), couper ensuite la chair à ras la peau pour prélever les cubes de mangue.

Faire fondre un morceau de beurre et en enduire le plat à l'aide d'un pinceau, saupoudrer de sucre.

Dans une jatte, battre les œufs et les sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine, puis une fois mélangée, le lait ainsi que la crème.

Verser la moitié de la pâte dans le plat, répartir les fruits et verser le reste de pâte.

Enfourner pour 40 min.

samedi 30 juin 2012

Bavarois framboise et citron


Parce que quand c'est bon je n'hésite pas à tester des variantes !

Ingrédients (10/14 personnes) :

Fond 
- 230 g de speculoos
- 80 g de beurre

Bavarois framboise
- 410 g de framboises fraîches ou framboises surgelées
- 125 g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 25 cl de crème fleurette
- 4 feuilles de gélatine

Bavarois citron
- 100 g  de sucre
- zestes d'un citron non traité
- jus de 2 citrons
- 3 feuilles de gélatine
- 30 cl de crème fleurette

Miroir framboise
- 200 g de framboises fraîches ou framboises surgelées
- 80 g de sucre
- le jus d'1/2 citron
- 2 feuilles de gélatine


La veille de la recette, mettre un cul de poule au congélateur.

Si vous utilisez des framboises fraîches, elles peuvent être mixées directement avec le sucre à froid. Une fois le coulis passé au chinois,  prélever une louche et faire chauffer afin de pouvoir y faire fondre la gélatine puis mélanger au reste de coulis.



Jour 1 : Préparation du fond

Faire fondre le beurre à feu doux.
Mixer très finement les speculoos au robot ménager puis y mélanger le beurre fondu.
Répartir la préparation dans le fond d'un moule à manqué idéalement à charnière, tapissé d'une couche de papier sulfurisé, tasser et réserver au réfrigérateur.


Jour 1 : Préparation du bavarois framboise

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau fraîche.
Réunir les framboises surgelées et les sucres dans une casserole et porter à ébullition. Mixer au mixer plongeant puis passer au chinois pour éliminer les pépins.
Une fois la préparation un peu refroidie, essorer la gélatine et l'incorporer. Réserver.

Sortir le cul de poule du réfrigérateur et y verser la crème fleurette. La monter en chantilly puis l'incorporer délicatement à la préparation à la framboise.
Verser sur la couche de biscuits et réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Penser à nettoyer le cul de poule et le placer au congélateur pour la suite de la recette au Jour 2.


Jour 2 : Préparation du bavarois citron

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau fraîche. 

Dans une casserole, réunir le sucre, les zestes de citron ainsi que le jus puis porter à ébullition. Faire fondre la gélatine une fois un peu refroidi.
Je rappelle que la gélatine ne doit jamais bouillir ou trop chauffer, autrement elle perd ses vertus gélifiantes.

Sortir le cul de poule du congélateur et y verser la crème fleurette. La monter en chantilly puis mélanger 1 c. à s. à la préparation au citron. Verser ensuite la préparation citronnée sur la chantilly et mélanger le tout délicatement à l'aide d'une spatule en soulevant la masse.
Verser sur la couche de bavarois framboises et réserver au réfrigérateur minimum 3h.


Jour 2 : Préparation du miroir framboise

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau fraîche. 
Réunir les framboises et le sucre dans une casserole et porter à ébullition. Mixer au mixer plongeant puis passer au chinois pour éliminer les pépins.
Une fois la préparation un peu refroidie, essorer la gélatine et l'incorporer. Laisser tiédir puis verser sur le bavarois citron.
Placer au réfrigérateur jusqu'au lendemain si vous procédez à la dernière étape en soirée ou jusqu'au soir si vous procédez à la dernière étape le matin.

Décorez à votre guise. J'ai pour ma part fait quelques zestes de citron assez gros que j'ai disposé sur le miroir framboise.




Mini-verrines de radis rose


Des verrines apéritives simplissimes !

Ingrédients (6/8 personnes selon la taille des verrines utilisées) :
- 100 g de radis roses sans les fanes
- 1/2 échalotes
- Quelques feuilles de persil
- 3 c. à s. de crème fraîche épaisse
- 1 pointe de couteau de piment de Cayenne
- sel

Laver et éplucher les radis, puis les tailler en rondelles très fines.
Ciseler finement le persil et l’échalote, les mélanger à la crème fraîche, assaisonner avec le sel et le piment de Cayenne puis mélanger le tout aux rondelles de radis.
Répartir dans les mini-verrines et conserver au réfrigérateur jusqu'au service.

vendredi 15 juin 2012

Bavarois framboise et chocolat blanc


Une recette inventée pour le déjeuner familial de demain.

Ingrédients (10/14 personnes) :

Fond 
- 230 g de palets bretons
- 80 g de beurre

Bavarois framboise
- 410 g de framboises fraîches ou framboises surgelées
- 125 g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 25 cl de crème fleurette
- 4 feuilles de gélatine

Bavarois chocolat blanc
- 40 g de sucre
- 3 jaunes d’œuf
- 20 cl de lait
- 180 g de chocolat blanc
- 20 cl de crème fleurette
- 3 feuilles de gélatine

Miroir framboise
- 200 g de framboises fraîches ou framboises surgelées
- 80 g de sucre
- le jus d'1/2 citron
- 2 feuilles de gélatine


La veille de la recette, mettre un cul de poule au congélateur.

Si vous utilisez des framboises fraîches, elles peuvent être mixées directement avec le sucre à froid. Une fois le coulis passé au chinois,  prélever une louche et faire chauffer afin de pouvoir y faire fondre la gélatine puis mélanger au reste de coulis.



Jour 1 : Préparation du fond

Faire fondre le beurre à feu doux.
Mixer très finement les palets bretons au robot ménager puis y mélanger le beurre fondu.
Répartir la préparation dans le fond d'un moule à manqué idéalement à charnière, tapissé d'une couche de papier sulfurisé, tasser et réserver au réfrigérateur.


Jour 1 : Préparation du bavarois framboise

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau fraîche.
Réunir les framboises surgelées et les sucres dans une casserole et porter à ébullition. Mixer au mixer plongeant puis passer au chinois pour éliminer les pépins.
Une fois la préparation un peu refroidie, essorer la gélatine et l'incorporer. Réserver.

Sortir le cul de poule du réfrigérateur et y verser la crème fleurette. La monter en chantilly puis l'incorporer délicatement à la préparation à la framboise.
Verser sur la couche de biscuits et réserver au réfrigérateur jusqu'au lendemain.

Penser à nettoyer le cul de poule et le placer au congélateur pour la suite de la recette au Jour 2.


Jour 2 : Préparation du bavarois chocolat blanc

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau fraîche. 

Préparer une crème anglaise :
Faire bouillir le lait.
Battre les jaunes d’œufs avec le sucre puis verser le lait en mince filets sans cesser de remuer. Replacer la préparation sur le feu et faire cuire jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère.
Hors du feu, faire fondre le chocolat blanc en morceaux dans la crème puis la gélatine.

Sortir le cul de poule du réfrigérateur et y verser la crème fleurette. La monter en chantilly puis l'incorporer délicatement à la crème anglaise au chocolat blanc.
Verser sur la couche de bavarois framboises et réserver au réfrigérateur minimum 3h.


Jour 2 : Préparation du miroir framboise

Mettre la gélatine à ramollir dans de l'eau fraîche. 
Réunir les framboises et le sucre dans une casserole et porter à ébullition. Mixer au mixer plongeant puis passer au chinois pour éliminer les pépins.
Une fois la préparation un peu refroidie, essorer la gélatine et l'incorporer. Laisser tiédir puis verser sur le bavarois chocolat blanc.
Placer au réfrigérateur jusqu'au lendemain si vous procédez à la dernière étape en soirée ou jusqu'au soir si vous procédez à la dernière étape le matin.

Décorez à votre guise. J'ai pour ma part fait des copeaux de chocolat blanc grâce à un économe puis ajouté des roses et feuilles en pâte d'amandes achetées dans le commerce.







mardi 15 mai 2012

Tartelettes pommes & fruits rouges


Ou l'art d'utiliser les deux pommes de la corbeille de fruits avant qu'elles ne soient bonnes à jeter.
Je me suis quelque peu inspirée de l'apple pie à ma façon.



Ingrédients (4 personnes) :
- 1 rouleau de pâte sablée épaisse
- 500 g de pommes (épluchées et épépinées)
- 50 g de myrtilles fraîches ou surgelées
- 50 g de framboises fraîches ou surgelées
- 1 sachet de sucre vanillé
- 85 g de sucre en poudre
- 1 c. à s. de maïzena

Préchauffer le four à 180°C.

Peler, épépiner les pommes puis les tailler en petits dés, les mélanger au sucre.

Dans une casserole, faire fondre un beau morceau de beurre puis y verser les pommes sucrées. Faire revenir quelques instants et ajouter la maïzena. Retirer du feu et débarrasser dans une jatte une fois que le jus enrobe les dés de pommes.

Une fois les pommes un peu refroidies, y mélanger les fruits rouges.

Froncer 4 moules à tartelettes et réserver la pâte restante.
Y répartir la garniture pommes-fruits rouges.

Réaliser des bandes avec la pâte restante et les disposer sur les tartelettes de façon à ce qu'elles se croisent.

Enfourner pour 20 min.

lundi 14 mai 2012

Apple pie à ma façon


Je n'ai finalement pas trouvé assez gourmande l'apple pie américaine. Il est vrai que je l'imaginais un peu à l'image des fameux beignets aux pommes servis il y a quelques années chez Mc Donald (et c'est bien la seule chose qui me plaisait) soit très parfumée avec une pâte plus sucrée et croustillante.
J'ai donc revisité la recette afin d'obtenir ce résultat en utilisant des Belles de Booskop, qui sont des pommes acidulées et sucrées.

Ingrédients (8 personnes) :

Pâte sablée au robot (ou deux rouleaux de pâte sablée du commerce de bonne qualité )
- 375 g de farine T55
- 185 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 185 g de sucre glace
- 2 œufs

Garniture aux pommes
- 1.300 à 1.400 kg de pommes (poids épluchées et épépinées)
- 1 c. à s. de cannelle en poudre
- 1 c. à c. de 4 épices
- 1 c. à s. de jus de citron
- 100 g de cassonade
- 50 g de vergeoise blonde
- 50 g de sucre blanc
- 1 sachet de sucre vanillé
- 100 g de raisins secs
- 1 c. à s. de sirop d'érable
- 2 cl de rhum
- 50 g de beurre
- 1 c. à s. de maïzena

- 1 jaune d’œuf
- 1 c. à s. de sucre en poudre


Préchauffer le four à 200°C.



Préparation de la garniture

Peler et épépiner les pommes, les tailler en cubes et les réunir dans une jatte.
Ajouter les sucres, le jus de citron, le rhum, les épices ainsi que le sirop d'érable et les raisins secs et bien mélanger le tout.
Laisser reposer le temps de préparer la pâte.


Préparation de la pâte

Dans le bol du robot, réunir les ingrédients hormis les œufs. Mettre en marche à petite vitesse puis ajouter les œufs un à un une fois que la pâte commence à sabler.
Dés qu'elle s'amalgame, la séparer en deux boules (une un peu plus petite que l'autre) et réserver au réfrigérateur.

Pendant ce temps, faire fondre le de beurre dans une sauteuse et y faire revenir le mélange pommes-raisins-sucres-épices pendant 5 min, ajouter la maïzena et retirer du feu dés que le "jus" a épaissi et enrobe les pommes. Attention, il ne faut pas que cela vire à la compote.



Montage de l'apple pie

Beurrer et fariner un moule à pie si vous en avez un, ou à défaut un moule à manqué.
Autre technique pour démouler facilement l'apple pie est d'étaler le fond de tarte sur une feuille de papier cuisson que l'on place ensuite dans le moule.

Abaisser d'abord la boule de pâte plus grosse pour le fond de tarte puis foncer le moule, la pâte doit bien remonter sur le bord pour la soudure à venir.

Verser les pommes, il est normal que ce soit volumineux, l'apple pie se sert assez épaisse.

Abaisser la boule de pâte restante puis en recouvrir les pommes, faire une sorte d'ourlet avec les deux bords de pâtes pour bien les souder ensemble.

Faire un trou sur le dessus afin que la vapeur puisse s'échapper durant la cuisson.

Délayer le jaune d’œuf avec un peu d'eau et en badigeonner la pie, saupoudrer de la c. à s. de sucre.

Enfourner pour 10 min au bas du four afin de bien saisir le fond, puis descendre la température à 180°C et poursuivre la cuisson 35 min au milieu du four.

Servir tiède accompagnée de crème fraîche ou d'une boule de glace vanille. Ou nature à température ambiante.

vendredi 27 avril 2012

Apple pie américaine


Je sors de 6 longs jours de fièvre passés cloîtrés chez moi devant la série Pushing Daisies dont le héros est pâtissier et propriétaire d'une "tarterie".
Et à force de voir toutes ces "american pie", cela m'a donné l'eau à la bouche. J'ai donc décidé de faire dans le classique, celle aux pommes.

Ingrédients (8 personnes) :

Pâte
- 300 g de farine T55
- 190 g de beurre
- 1 pincée de sel
- 50 g de sucre en poudre
- 50 g d'eau

Garniture aux pommes
- 1.300 à 1.400 kg de pommes (poids épluchées et épépinées)
-  1 c. à s. de cannelle en poudre
- 1 c. à c. de 4 épices
- 1 c. à s. de jus de citron
- 100 g de cassonade
- 1 c. à s. de sirop d'érable
- 50 g de beurre

- 1 jaune d’œuf
- 1 c. à s. de sucre en poudre


Préchauffer le four à 180°C.


Préparation de la pâte

Dans le bol du robot, réunir les ingrédients hormis l'eau. Mettre en marche à petite vitesse puis ajouter l'eau en filets une fois que la pâte commence à sabler.
Dés qu'elle s'amalgame, la séparer en deux boules (une un peu plus petite que l'autre) et réserver au réfrigérateur.


Préparation de la garniture

Peler et épépiner les pommes, les tailler en lamelles épaisses et les réunir dans une jatte.
Ajouter le sucre, le jus de citron, les épices ainsi que le sirop d'érable et bien mélanger le tout.
Laisser reposer le temps d'abaisser les disques de pâte.


Montage de l'apple pie

Beurrer et fariner un moule à pie si vous en avez un, ou à défaut un moule à manqué. J'ai pour ma part opté pour mon moule à Tatin qui est assez profond.

Abaisser d'abord la boule de pâte plus grosse pour le fond de tarte puis foncer le moule, la pâte doit bien remonter sur le bord pour la soudure à venir.

Verser les pommes, il est normal que ce soit volumineux, l'apple pie se sert assez épaisse.

Abaisser la boule de pâte restante puis en recouvrir les pommes, faire une sorte d'ourlet avec les deux bords de pâtes pour bien les souder ensemble.

Faire un trou sur le dessus afin que la vapeur puisse s'échapper durant la cuisson.

Délayer le jaune d’œuf avec un peu d'eau et en badigeonner la pie, saupoudrer de la c. à s. de sucre.

Enfourner pour 55 min.

Servir tiède accompagnée de crème fraîche ou d'une boule de glace vanille. Ou nature à température ambiante.

samedi 7 avril 2012

Utilisation des différentes farines

Un petit mémo qui peut s'avérer bien utile.
En effet utiliser la farine adéquate garantit la bonne réussite de la recette.



T45 : riche en gluten et fine, elle permet d'absorber plus de liquide.
Utilisation : pour les gâteaux (attention, pas les biscuits), les pâtes liquides (crêpes, gaufres, etc.),  les pâtes fines, la pâte feuilletée, les brioches mais aussi pour lier les sauces, faire une crème anglaise ou une crème pâtissière.

T55 : la farine "ordinaire", moins riche en gluten ; elle gonfle peu.
Utilisation : pour le pain, la pâte à pizza, les pâtes à tartes, les biscuits, les cuissons en croûtes.

T65 : farine bise, qui existe en bio.
Utilisation : pour le pain et la pâte à pizza.

T80 : farine semi-complète, qui existe en bio.
Utilisation : pour le pain.

T110 : farine complète, obtenue par la mouture du blé avec le son et le germe.
Utilisation : pour le pain complet. 

T150: farine de blé complète intégrale.
Utilisation : pour le pain au son. 

Farine de sarrasin : dite également "farine de blé noir" au goût un peu amer.
Utilisation : star des galettes bretonnes, mélangée à de la T55 elle se prête aussi au pain.

Farine de maïs : pauvre en vitamines et sels minéraux. Non panifiable.
Utilisation : élément principal des tortillas (galettes mexicaines), mêlée à de la T55, elle se prête au pain. 

Farine d'avoine : riches mais non panifiable.
Utilisation : pour le pain, mêlée à de la T55. 

Farine de pois chiche : non panifiable, riche en goût.
Utilisation : très utilisée en Inde notamment dans le confection des beignets de légumes. C'est aussi l'élément principal de la panisse marseillaise et de la socca niçoise. 

Farine de millet : non panifiable, très utilisée en Afrique.
Utilisation : à mélanger avec de la T55.

 Farine de riz: non panifiable, ne lève pas.
Utilisation : élément principal de la cuisine asiatique, elle est transformée en galettes (base des nems et rouleaux de printemps) et en vermicelles.

lundi 2 avril 2012

Moelleux à l'amande marbrés chocolat & pistache


Quand on prépare de la crème anglaise, il nous reste invariablement des blancs d’œufs sur les bras. Et étant donné que j'ai encore pas mal de pâte de pistaches j'ai inventé une recette pouvant utiliser du blanc d’œufs ET de la pistache !

Ingrédients (9 financiers format mini-cakes) :
- 150 g de beurre
- 100 g de farine
- 100 g de poudre d'amandes
- 200 g de sucre en poudre
- 4 blancs d’œufs
- 1 c. à s. de pâte de pistaches
- 40 g de chocolat noir

Préchauffer le four à 200°C.

Faire fondre le beurre et le chocolat séparément.
Monter les blancs en neige très ferme.

Dans une jatte, mélanger la farine, le sucre ainsi que la poudre d'amandes. Ajouter le beurre fondu, une fois la préparation homogène, incorporer les œufs en neige à l'aide d'une maryse en soulevant la masse pour ne pas les casser.

Séparer la pâte en deux parts égales, parfumer l'une avec le chocolat fondu, l'autre avec la pâte de pistaches.

Alterner les deux préparation dans les moules individuels puis enfourner pour 20 min.

dimanche 1 avril 2012

Moelleux au chocolat & sa crème anglaise à la pistache


Une recette quelque peu inspirée du dessert star du restaurant **** où j'étais en apprentissage en salle quand j'avais 16 ans.
J'ai depuis quitté ce milieu au niveau professionnel mais reste très proche de cet univers.



Ingrédients : 

Crème anglaise
- 50 cl de lait
- 3 c. à c. 1/2 de pâte de pistaches
- 4 jaunes d’œufs
- 62 g de sucre
- colorant alimentaire vert (facultatif)

Fondant au chocolat
- 200 g de beurre
- 200 g de chocolat noir à pâtisser
- 150 g de sucre glace
- 5 œufs
- 80 g de farine


Préchauffer le four à 180°C.


Préparer la crème anglaise

Faire bouillir le lait avec la pâte de pistaches.
Fouetter les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, ajouter ensuite le lait à la pistache en filets tout en continuant de fouetter.
Remettre le tout sur le feu et cuire à feux très doux sans cesser de remuer avec une cuillère en bois.
La crème anglaise est cuite lorsqu'elle nappe la cuillère.
Faire refroidir à température ambiante et placer au réfrigérateur jusqu'au service.


Préparer le fondant au chocolat

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.
Hors du feu, ajouter le sucre glace en fouettant ainsi que les œufs un par un ; puis enfin la farine.
Verser la pâte dans un moule beurré et fariné ou tapissé de papier cuisson et enfourner pour 25 min.

Servir accompagné de la crème anglaise à la pistache.