vendredi 24 mai 2013

Cinamon rolls


Aujourd'hui une recette que j'avais découverte dans un article du magazine culinaire "Saveurs" dédié à la suède sous le nom de Kanelbullar, je m'étais dit qu'il faudrait que je tente à l'occasion puis ça m'est sorti de l'esprit.

En discutant "cannelle" avec une amie autour de ma tarte aux pommes de samedi passé, elle m'a raconté avoir goûté ces merveilles qui étaient à tomber en m'indiquant que la recette américaine avait été utilisée.

Je suis une grande adepte de cannelle, un peu moins de la richesse des pâtisseries US, j'ai donc fouiné sur la toile afin de faire un mix personnel entre les différentes recettes proposées pour obtenir des cinamon rolls plus adapté à mon palais européen. Après un test avec une pâte à brioche ni filante ni fondante, j'ai réitéré avec la pâte que je fais pour un chinois.

Hors de question pour moi d'opter pour un glaçage car je n'aime pas vraiment ça, selon moi  ils n'apportent pas vraiment grand chose au niveau gustatif hormis un trop plein de sucre  !

C'est le même principe que pour le chinois (ma recette ICI), on prépare la pâte à brioche que l'on étale afin de la garnir du fourrage. On roule la pâte du côté le plus long afin d'obtenir un boudin que l'on découpe ensuite en tronçons. La différence est qu'on ne colle pas trop les morceaux étant donné que le but ici et d'obtenir des viennoiseries individuelles.



Ingrédients (12 cinamon rolls) :

Pâte (faite en machine à pain pour moi mais peut être confectionnée à la main)
- 20 cl de lait
-  2 œufs
- 100 g de sucre
- 1,5 c. à c. de sel
- 100 g de beurre à température ambiante
- 500 g de farine T45
- 40 g de levure fraîche ou 2 sachets de levure de boulanger déshydratée



Garniture à la cannelle
- 70 g de beurre à température ambiante
-  220 g de cassonade
- 15 g de cannelle en poudre



Placer les ingrédients dans la cuve dans l'ordre cité puis lancer le programme "pâte" de votre machine à pain.
A la fin de ce dernier, étaler la pâte sur un plan de travail fariné.


Préchauffer le four à 35-40°C (T°C minimum de votre four)


Mélanger la cassonade et la cannelle. Badigeonner la pâte de beurre mou sur toute la surface à l'aide d'un pinceau puis y répartir le mélange cassonade-cannelle.

Rouler la pâte sur la partie la plus longue afin d'obtenir un boudin puis découper des tronçons d'environ 5 cm d'épaisseur.

Les placer dans un plat allant au four ou une plaque en veillant à ne pas les coller. Laisser lever 30 min dans le four.


Sortir les cinamon rolls du four puis le préchauffer  à 180°C.
Enfourner ensuite pour 12 min. A la sortie du four, les laisser reposer dans le plat minimum 10 min avant de les décoller les uns des autres et de les déguster tièdes de préférence.



Bon appétit les gourmands :D






Variante aux pommes : peler, épépiner et couper en petits dès deux grosses pommes ou 3 petites, puis les faire cuire à la casserole antiadhésive sans matière grasse jusqu'à ce qu'elles soient tendre. Les répartir sur le mélange cassonade-cannelle, puis continuer comme sur la recette de base.

Variante aux raisins secs : faire gonfler 100 g de raisins secs dans du rhum. Les répartir sur le mélange cassonade-cannelle, puis continuer comme sur la recette de base

jeudi 16 mai 2013

Sauté de veau marengo



Un grand classique ! Mais la cuisine c'est partager avant tout, que les recettes soient simples ou compliquées, originales ou de terroir.


Ingrédients (4 personnes) :
- environ 1 kg de sauté de veau
- 2 gros oignons
- 2 gousses d'ail
- 2 carottes
- 200 g de champignons de Paris
- 1 boîte de tomates en dés pelées au jus
- 15 cl de vin blanc
- 2 c. à s. de farine
- 1 c. à s. de fond de veau déshydraté
- sel, poivre, persil, huile d'olive, beurre, laurier, thym


Parer la viande et la dégraisser si nécessaire, tailler en morceaux.

Dans une cocotte, saisir la viande dans peu d'huile d'olive en la retournant pour qu'elle dore bien sur toutes les faces.

Ciseler les oignons, hacher les gousses d'ails. Peler les carottes puis les détailler en tronçons. 

Singer la viande (càd la saupoudrer des 2 c. à s. de farine), bien remuer en laissant cuire 5 min puis ajouter les oignons, l'ail ainsi que les carottes. Mouiller avec le vin blanc, bien décoller les sucs au fond de la cocotte à l'aide d'une cuillère en bois. Ajouter les tomates pelées ainsi que le fond de veau, une branche de thym, une feuille de laurier, saler et poivrer avec parcimonie.
Couvrir et laisser cuire à feu doux minimum 1h30.

Nettoyer les champignons et les émincer, ciseler un peu de persil. Dans une casserole, faire fondre un morceau de beurre dans un peu d'huile d'olive et y faire cuire les champignons, saler, poivrer et ajouter le persil.
Verser le tout dans la cocotte de veau marengo.

Servir avec du riz, des pâtes fraîches ou encore des pommes vapeurs.

mercredi 8 mai 2013

Tarte aux fraises sur palet breton



C'est une présentation qui se fait pas mal depuis quelques temps pour les tartes aux fraises, j'ai eu l'occasion d'en goûter deux dans ce genre et je trouve le résultat vraiment bon et original.
J'ai donc voulu tester home made !
Donc c'est une première, mon biscuit est un peu trop coloré, j'ai pourtant fouiné un peu partout sur a toile et ai appliqué les 20 min de cuisson recommandées, je m'en tiendrai à 15 la prochaine fois.

Je garde mon habitude de placer mes fraises face bombée contre la crème pâtissière, d'une part on peut ainsi mettre beaucoup plus de fruits, d'autre part j'adore l'effet que ça donne, comme une énorme fleur.



Ingrédients :

- 600 à 800 g de fraises
- 2 c. à s. de confiture de fraises

Palet breton
- 3 jaunes d'œufs
- 140 g de sucre poudre
- 150 g de beurre mou
- 200 g de farine T55
- 1/2 c. à c. de sel
- 1 sachet de levure chimique
- 70  de poudre d'amandes


Crème pâtissière vanillée
- 4 jaunes d'œufs
- 125 g de sucre
- 60 g de farine fluide
- 50 cl de lait
- 1 gousse de vanille



Préparation du palet breton
Travailler le beurre et le sucre, une fois le mélange homogène, ajouter les jaunes d’œufs, bien travailler de nouveau puis ajouter la farine en un coup ainsi que la levure et la poudre d'amande.

Une fois que la pâte est bien homogène, former une boule puis la placer au réfrigérateur 30 min minimum.

Une fois le délai écoulé, l'étaler sur 5 mm d'épaisseur maximum une feuille de papier cuisson. Se servir d'un cercle à pâtisserie pour délimiter les bords, cuire 15 min à 180°C avec le cercle.
(pour utiliser les chutes de pâte, reformer une boule, la rouler en boudin puis tailler des tronçons, les placer dans des moules à muffins et enfourner pour 15 min, vous obtenez des palets bretons ^^)

A la sortie du four, laisser refroidir puis à l'aide d'une cuillère à soupe gratter afin de creuser un peu le fond de tarte.



Préparation de la crème pâtissière


Verser le lait dans une casserole, fendre la gousse de vanille en deux, gratter les graines puis mettre le tout dans le lait, porter à ébullition.

Dans une jatte, battre les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, ajouter la farine et mélanger de nouveau.
Verser le lait bouillant en minces filets sans cesser de remuer. Remettre la préparation dans la casserole puis cuire quelques minutes à feu vif sans cesser de remuer. La crème pâtissière doit avoir une consistance assez épaisse.

Débarrasser dans un cul de poule puis recouvrir de film alimentaire au contact (le film doit toucher la crème pour éviter qu'elle ne croûte).

Laisser refroidir.

Une fois la crème refroidie, la placer dans une poche à douille puis garnir le fond de tarte.


Laver et équeuter les fraises, les couper en deux puis les placer harmonieusement sur la crème pâtissière.

Pour finir, faire chauffer la confiture de fraises dans une petite casserole, et à l'aide d'un pinceau napper les fruits.

Réserver au réfrigérateur jusqu'au service.


mardi 7 mai 2013

Gâteau aux pommes léger


Recette personnalisée d'un gâteau dégusté chez une amie avec le thé le 1er mai dernier, qu'elle avait elle-même personnalisé d'une recette trouvée sur internet.

Ingrédients :
- 3 oeufs
- 150 g de beurre pommade
- 180 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé ou 1 c. à s. de sucre vanillé maison
- 200 g de farine T45
- 1 sachet de levure chimique
- zeste d'1 citron non traité
- 2 bouchons de rhum
- 6 à 8 pommes selon la grosseur
- sucre glace

Préchauffer le four à 180°C.

 Dans une jatte, battre les œufs avec les sucres, une fois le mélange homogène, y ajouter la farine additionnée de levure. Mélanger de nouveau puis incorporer le beurre en fouettant vivement, ajouter enfin les zestes très fins de citron et le rhum.

Peler et épépiner les pommes, les tailler en petits dès et les ajouter à la pâte, une fois le tout bien mélangé, verser dans un moule à manquer tapissé de papier cuisson ou beurré et fariné.

Enfourner pour 40 min.

Laisser refroidir à température ambiante puis démouler et saupoudrer de sucre glace.