lundi 31 mars 2014

Confiture du rhubarbe


J'ai dernièrement terminé toutes mes confitures maison, il ne reste qu'un pot de confiture de pommes à la cannelle qui se prête à merveille pour fourrer un gâteau ou des crêpes mais que j'apprécie moins sur mes tartines.
Quand j'ai vu de la rhubarbe O'marché frais, j'en ai donc directement glissé dans mon panier ! C'est une confiture que je n'ai jamais faite mais j'ai des souvenirs d'enfance excellent de celles que préparait ma tante, de ses tartes également ... Il faudra donc que j'en rachète pour en faire, mais pour le moment place à la confiture dont la recette est assez simple.

Sinon je me suis un peu faite avoir, car je ne pensais pas que la rhubarbe fondait autant, du coup avec mes 460 g de rhubarbe je n'ai réussi qu'à avoir un pot moyen. Recette à réitérer avec au moins 1,5 kg de rhubarbe pour avoir quelques pots d'avance.

Ingrédients (1 pot moyen) :
- 460 g de rhubarbe nettoyée
- 410 g de sucre

Nettoyer bien les tiges de rhubarbe en les épluchant afin d'ôter les fils autour. Couper-les ensuite en tronçons.
Réunir les tronçons de rhubarbe ainsi que les sucres dans une jatte puis laisser reposer au frais pendant minimum 2h. La rhubarbe rendra ainsi bien son jus.

Transvaser le tout dans une casserole puis faire cuire environ 30 min à feux moyen.

Par ailleurs le test de l'assiette reste mon repère pour toutes mes préparations de confitures. Je mets une coupelle au congélateur, quand ma confiture me semble prête, je verse 1 c. à c. de confiture sur la coupelle, si elle se fige immédiatement c'est qu'elle est cuite ; si elle est encore trop liquide, je prolonge la cuisson. Je réitère le test jusqu'à ce que ma confiture soit cuite.

Faire stériliser des pots et couvercles dans une casserole ou passez-les au lave-vaisselle. Verser la confiture encore brûlante dans les pots, les fermer et les retourner pour créer le vide d'air qui les stérilisera.

dimanche 30 mars 2014

Clafoutis façon flamenkuche




Une recette improvisée pour le diner dominical, à déguster avec une bonne salade verte.

Ingrédients :
- 100 g de farine T45
- 3 œufs
- 40 cl de crème liquide
- 10 cl de lait
- 100 g de gruyère râpé
- 200 g de lardons fumés
- 2 oignons
- un peu de persil ciselé
- sel, noix de muscade


Préchauffer le four à 180°C.

Faire revenir les lardons à sec dans une poêle bien chaude, ajouter les oignons émincés. Réserver.
Dans une jatte, mettre la farine, y creuser un puits pour y casser les œufs,  ajouter le lait ainsi que la crème. Bien mélanger la préparation, ajouter le gruyère râpé et mélanger de nouveau.
Ajouter le mélange oignons+lardons. Saler si nécessaire, râper un peu de noix de muscade et ajouter le persil ciselé.

Beurrer généreusement un plat allant au four, y verser la préparation et enfourner pour 30 min.

Déguster chaud avec de la salade verte.


lundi 24 mars 2014

Clafoutis exotique


Un dessert gourmand et léger improvisé pour  accompagner la bouteille de champagne gentiment apporté par notre convive pour le dessert de ce soir.

Ingrédients :
- 600 g de fruits (pour moi 1 mangue et 3 bananes frécinettes)
- 200g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 4 œufs
- 100 g de farine
- 20 cl de lait de coco
- 20 cl de crème liquide
- beurre
- noix de coco râpée

Préchauffer le four à 200°C.

Peler les bananes et les détailler en tranches.
Couper la mangue en 3 en coupant de chaque côté du noyau. A l'aide d'un couteau, quadriller chaque moitié de manque puis retourner la peau (cela fait une sorte de hérisson), couper ensuite la chair à ras la peau pour prélever les cubes de mangue.

Faire fondre un morceau de beurre et en enduire le plat à l'aide d'un pinceau, saupoudrer de sucre.

Dans une jatte, battre les œufs et les sucres jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine, puis une fois mélangée, le lait ainsi que la crème.

Verser la moitié de la pâte dans le plat, répartir les fruits et verser le reste de pâte.

Enfourner pour 40 min.

dimanche 16 mars 2014

Terrine de saumon fumé


Une recette mise au point pour recevoir des amis hier soir, à base de saumon fumé uniquement, elle peut aussi être réalisée moitié saumon frais et moitié saumon fumé.
 
Ingrédients (12 personnes) :

Terrine
- 600 g de saumon frais OU 50/50 frais et fumé
- 40 cl de crème liquide
- 5 œufs
- 2 échalotes
- 1 gousse d'ail
- poivre
- jus de citron
- 50 g de queues de crevettes cuites

Sauce à l'aneth 

- 2 yaourts bulgares- 10 cl de crème liquide légère
- 1 filet d'huile d'olive
- 1 filet de jus de citron
- quelques branches d'aneth ciselée fraîche
- sel
- poivre
Préparer la sauce à l'aneth
Mélanger les yaourts et la crème, ajouter le jus de citron, le sel, le poivre et l'huile d'olive puis l'aneth ciselée. Le dosage se fait vraiment au goût de chacun, il faut régulièrement goûter pendant la préparation afin de doser chaque ingrédient à convenance.
Placer au réfrigérateur jusqu'au moment du service.

Préparer la terrine
Préchauffer le four à 180°C.

Réunir le saumon, la crème, les œufs, l'ail ainsi que les échalotes dans le bol du robot puis mixer le tout en veillant à ce que la préparation ne chauffe pas. Poivrer uniquement, le saumon fumé étant déjà salé et ajouter du jus de citron à convenance.

Tapisser un moule à cake de papier sulfurisé.Verser la moitié de la préparation, recouvrir de queues de crevettes puis verser le reste de préparation.

Couvrir d'une feuille d'aluminium puis enfourner pour 45 min. Faire refroidir à température ambiante et placer au réfrigérateur jusqu'au moment du service.

Servir frais en entrée accompagné de de la sauce à l'aneth.

Tarte chocolat-passion


Pour le dessert de ce soir j'ai décidé de m'inspirer de la recette de macarons chocolat-passion de Pierre Hermé déclinée en tarte.
Le mariage original est à base de chocolat au lait et de jus de fruits de la passion, seulement ma moitié tolérant mal le chocolat au lait, je l'ai troqué contre du chocolat noir.
Le résultat est excellent ! L'acidité des fruits de la passion amène du peps au chocolat et le mariage est divin ! Cela me rappelle énormément un chocolat de chez Jeff de Bruges en forme de marguerite.


Ingrédients (pour un moule à tarte de 28 cm de diamètre maximum) :

Pâte
- 170 g de farine T55
- 80 g de poudre d'amandes
- 150 g de beurre mou
- 100 g de sucre
- 1 œuf

Ganache chocolat-passion
- 340 g de chocolat noir de qualité 
- 160 g de jus de fruits de la passion (+ ou - 6 fruits)
- 62 g de beurre

Préparation de la pâte
Réunir les ingrédients de la pâte dans le bol du robot, former une boule puis réserver minimum 1h au frais avant de l'étaler et de froncer le moule à tarte.

Préchauffer le four à 180°C.

Si vous avez un moule soit à charnière ou amovible alors c'est le must, il suffit de le beurrer et fariner ou alors alors étalez la pâte sur une feuille de papier cuisson pour un démoulage plus facile.
Piquer la pâte, la recouvrir de papier cuisson puis d'un poids pour effectuer une cuisson à blanc (j'utilise pour ma part des haricots secs que je garde depuis pas mal d'années mais dans le commerce on peut trouver des billes d'argiles ou autre matière).
Enfourner pour 15 min, enlever le leste ainsi que le papier cuisson et poursuivre la cuisson 5-10 min.

Préparation de la ganache
Récupérer le jus des fruits en vidant la pulpe dans une passoire, écraser la pulpe avec une cuillère afin de récupérer le maximum de jus, jeter les graines qui ne sont pas utilisées.
Faire chauffer le jus obtenu à feux doux.

En parallèle, faire fondre  le chocolat au bain-marie.
Hors du feu, verser le jus de fruits de la passion chaud en plusieurs fois sur le chocolat en mélangeant bien à chaque fois.
Ajouter enfin le beurre.

Verser la ganache sur le fond de tarte refroidi. Laisser refroidir à température ambiante puis placer au réfrigérateur jusqu'au moment du service.

Pour un côté plus festif vous pouvez la décorer de copeaux de chocolat blanc faits à l'économe sur quelques carrés.

lundi 10 mars 2014

Granola aux noix & sirop d'érable


Mon premier essai de granola était plutôt réussi hormis une cuisson un peu trop longue qui a donné de l'amertume au tout.
Heureusement la quantité faite n'était pas astronomique, la perte n'est donc pas énorme. La recette est modifiée et à partir de là j'ai pu en élaborer une autre avec mon idée de noix différentes et de sirop d'érable dont je raffole du goût.

Je pense avoir trouvé ma base parfaite car le goût et la texture sont tout à fait ce que je recherchais, la saveur du sirop d'érable est bien présente mais reste discrète afin de ne pas masquer le goûts des noix. ! Je l'ai testé dans un yaourt brassé et c'est un vrai régal qui ne perd pas de son croustillant.

Ingrédients (pour environ 230 g de mélange final) :
- 140 g de mélange 4 ou 5 flocons (trouvé en vrac au rayon BIO de chez Carrefour)
- 25 g de céréales soufflées (riz, quinoa, épeautre, etc. - J'ai choisi des flakes d'épeautre)
- 70 g de noix (j'ai mélangé noix du Brésil, noix de pécan et amandes mondées)
- 1/2 OU 1 c. à c. de cannelle (au goût)
- 40 g de cassonade
- 20 g de farine
- 100 g de sirop d'érable
- 2 c. à s. d'huile
- 5 cl d'eau

Préchauffer le four à 160°C.

Mélanger les flocons, les céréales soufflées, la cannelle, la cassonade ainsi que la farine dans un saladier.
Passer rapidement les noix au robot afin de les hacher très grossièrement (il faut conserver du croquant) puis les ajouter au mélange précédent.

Verser le sirop d'érable ainsi que l'huile. Bien mélanger le tout et étaler le mélange sur une plaque préalablement recouverte de papier cuisson.

Enfourner pour 10 min, remuer le tout et prolonger la cuisson 10 min. Attention, si vous doublez la recette il faut prévoir au minimum deux fois 15 min de cuisson.

Laisser le mélange bien refroidir et casser la plaque en morceaux de la grosseur désirée. Conserver 2 semaines maximum dans un bocal hermétique.

Des fruits séchés peuvent être ajoutés au mélange, l'idéal est de le faire quand vous vous servez : abricots secs coupés en morceaux, raisins secs, figues séchées, baies de gojis séchées, cranberries séchées, etc.

A déguster avec du lait, un yaourt ou du fromage ou encore pour donner du croquant à vos recettes de cuisine.

dimanche 9 mars 2014

Granola au miel


Le granola est en fait un muesli croustillant car cuit au four. J'adore cette spécialité mais j'évite cependant d'en acheter en grande surface sinon je picore les pépites à longueur de temps et c'est bourré de gras et de sucre.

Je me suis dit, pourquoi ne pas me faire plaisir en dosant moi-même le mélange ? Je suis assez adepte du DIY (Do It Yourself = Faites le vous-même) alors c'est parti ! 

Cette première recette a été élaborée avec ce que j'avais dans mes placards mais je songe déjà un granola canadien avec diverses noix et du sirop d'érable !

Ingrédients (pour environ 200 g de mélange final):
- 100 g de flocons d'avoine et son
- 100 g d'amandes mondées, pignons de pin, graines de lin et sésames
- 50 g de cassonade
- 100 g de miel (d'oranger pour moi)
- 1/2 c. à c. de cannelle
- 2 c. à s. d'huile

Préchauffer le four à 160°C.

Préparer 100 g d'un mélange d'amandes, pignons de pin, graines et de lin et de sésame (j'ai un peu tout mis au pif et me suis arrêtée en atteignant mes 100 g).
Puis hacher rapidement et grossièrement ce mélange au robot ; les ajouter aux flocons avec la cannelle.

Dans une casserole, faire chauffer l'huile et le miel jusqu'à ce que ce dernier soit bien liquide puis verser le tout sur le mélange précédent.
Bien mélanger le tout puis étaler sur une plaque recouverte de papier cuisson ou dans un plat à four assez grand.

Enfourner pour 10 min, mélanger bien le tout afin que le muesli dore uniformément puis prolonger la cuisson 10 min.

Laisser refroidir à température ambiante puis casser la plaque à votre guise en petites ou grosses pépites.

Le granola se conserve 15 jours dans un bocal hermétique.

A déguster au petit déjeuner avec du lait ou encore à mélanger à un yaourt, etc.