jeudi 23 octobre 2014

Muffins à la banane et chunks de chocolat noir


Une recette pour ne pas laisser moisir la banane extra mûre qui restait dans la corbeille de fruit, absolument seule !
Idéalement mettre deux bananes rendra la recette encore plus gourmande mais une seule fait aussi bien l'affaire.

En tous cas je suis ravie de cette nouvelle version de muffins que j'ai voulu tester. La pâte est moins liquide que ma recette usuelle mais les muffins plus dodus et gonflés sans être secs !

Comme quoi laisser de côté certaines recettes pendant un moment permet de les réinventer.

Ingrédients (16 muffins) :
- 280 g de farine T45
- 1 c. à c. 1/2 de levure chimique
- 180 g de cassonade
- 10 cl d'huile
- 160 ml de lait
- 20 cl de crème liquide
- 1 œuf
- 1 à 2 bananes bien mûres
- 100 g de chocolat noir ou de chunks de chocolat noir

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une jatte mélanger tous les ingrédients secs ainsi que les chunks (soit achetés déjà faits ou alors hachez grossièrement 100 g de chocolat noir).

Dans une autre jatte, fouetter tous les ingrédients liquides jusqu'à ce que le mélange soit homogène puis ajouter la/les banane(s) coupée(s) en fines rondelles, ne pas hésiter à les écraser grossièrement à l'aide du fouet.

Verser la préparation liquide sur la préparation sèche et mélanger rapidement sans trop travailler la pâte. La farine doit être absorbée mais il doit rester des grumeaux, l'appareil ne doit pas être tout lisse.

Répartir la préparation dans des moules à muffins et enfourner pour 15-20 min selon votre four.

Laisser refroidir avant de démouler pour éviter que le fond des muffins ne reste collé dans les moules !

lundi 20 octobre 2014

Galettes au potiron


Je poursuis dans la lignée de cuisiner le potiron autrement qu'en soupe avec cette recette improvisée pour le dîner, dégustée avec une salade verte.

Ingrédients (2-3 personnes) :
- 350 g de chair de potiron épluché et épépiné
- 150 g de pomme de terre
- 2 œufs
- 2 c. à s. bombées de maizena
- 50 g de gruyère râpé
- sel, poivre, huile d'olive

Râper finement le potiron et la pomme de terre.
Dans une jatte, bien mélanger tous les ingrédients sauf l'huile d'olive.

Faire chauffer un peu d'huile d'olive dans deux petites poêle et, répartir la préparation sur toute la surface en aplatissant avec une cuillère, bien faire dorer de chaque côté et laisser cuire à feu doux 6-8 min.

Servir aussitôt avec de la salade verte.

dimanche 19 octobre 2014

Tarte au potiron et à la noix de coco


Dans la série "réinventons le potiron", j'ai décidé de l'allier à de la noix de coco car j'avais aperçu une recette de ce genre l'an passé que je n'avais pas eu le temps de tester ou noter.

N'ayant pas la recette en tête mais juste l'idée, je me suis servie comme base de ma "Pumpkin pie à la française" que j'ai un peu modifiée.

Ingrédients (8 personnes) :

Pâte
- 170 g de farine T55
- 80 g de poudre d'amandes
- 150 g de beurre mou
- 100 g de sucre
- 1 œuf


Garniture
- 700 g de chair de potiron (ou autre courge du genre : citrouille, butternut, potimarron, etc.)
- 3 œufs + 1 jaune
- 100 g de sucre
- 1 sachet de sucre vanillée OU 10 g de sucre vanillé maison OU 1 les graines d'une gousse de vanille 
- 15 cl de sirop d'érable
- 35 cl de crème liquide entière
- 1 c. à c. de cannelle en poudre
- 50 g de noix de coco râpée
- 1 bouchon de rhum


Réunir les ingrédients de la pâte dans le bol du robot, former une boule puis réserver minimum 1h au frais avant de l'étaler et de froncer le moule à tarte.

Préchauffer le four à 180°C.

Piquer la pâte, la recouvrir de papier cuisson puis d'un poids pour effectuer une cuisson à blanc (j'utilise pour ma part des haricots secs que je garde depuis pas mal d'années mais dans le commerce on peut trouver des billes d'argiles ou autre matière).
Enfourner pour 15 min, enlever le leste ainsi que le papier cuisson et poursuivre la cuisson 5-10 min.

Pendant ce temps, détailler la chair de potiron (préalablement épluchée et épépinée) en cubes et faire cuire à la vapeur jusqu'à ce que les morceaux soient tendres.
Les réduire en purée et la laisser tiédir.
Y incorporer les sucres,  le sirop d'érable ainsi que les œufs, la crème, la noix de coco râpée, le rhum et la cannelle. Enfourner pour 35 min.

Laisser refroidir avant de déguster.



Plus : il vous reste de la pâte à tarte, c'est normal ! Vous pouvez soit simplement l'étaler et y découper des biscuits à l'emporte-pièce ou encore foncer 4 moules à tartelettes que vous faites cuire avec votre fond de tarte et les réserver ensuite au congélateur pour une utilisation ultérieure.

samedi 18 octobre 2014

Shortbread à la banane et aux chunks de praliné


Le shortbread est un sablé écossais bien beurré qui ne contient pas d’œufs. Il est la base du Millionaire's shortbread qui est surmonté d'un caramel fudge et d'une fine couche de chocolat.

Il est ici décliné avec de la banane écrasée intégrée à la pâte ainsi que des shunks de praliné. 

La recette est tirée du livre FAIT MAISON - Biscuits et petits gâteaux aux éditions Hachette Cuisine qui m'a été offert par des amies. Je l'ai réinterprétée en remplaçant les chunks de chocolat au lait par du praliné, le beurre 1/2 sel par du beurre doux et en supprimant la farine de petit épeautre que je n'ai pas.

L'accord banane et praliné et un mélange que j'avais testé dans un cake banane-praliné et que j'avais trouvé vraiment délicieux.

Ingrédients :
- 300 g de farine T55
- 1 banane bien mûre
- 100 g de beurre
- 100 g de sucre en poudre
- 65 g de pralinoise

Préchauffer le four à 180°C.

Dans le bol du robot, réunir la farine, le beurre morcelé ainsi que le sucre en poudre et la banane en rondelles.
Lancer à puissance minimum jusqu'à ce que la pâte soit sablée. 

Couper le praliné en petits morceaux afin de faire des chunks puis les incorporer à la pâte.

Tapisser un moule rectangulaire de papier cuisson et y répartir la pâte. Saupoudrer de sucre et piquer avec une fourchette.

Enfourner pour 40 min.

Démouler, laisser refroidir et couper en carrés.

mercredi 8 octobre 2014

Gâteau de courge


La saison des potirons est repartie et cette année encore je vais en avoir à foison grâce aux plantations de mes parents.

Je démarre donc la période en testant cette recette de gâteau de courge trouvée dans le magazine "Papilles" d'octobre que j'ai un peu modifiée.

Ingrédients :
- 350 g de chair de courge (potiron pour moi)
- 1 orange bio
- 1 gousse de vanille
- 100 g de beurre fondu
- 80 g de poudre d'amandes
- 3 œufs
- 75 g de cassonade
- 75 g de sucre
- 150 g de farine
- 1 sachet de levure chimique
- sucre glace

Préchauffer le four à 180°C.

Peler et épépiner la courge, tailler la chair en dés et la faire cuire à la vapeur jusqu'à ce qu'elle soit tendre.

Prélever les zestes de l'orange (si vous n'avez pas de râpe type microplane qui prélève des zestes très fins, hachez les finement ensuite). Presser l'orange puis faire chauffer son jus avec la gousse de vanille fendue en deux. Couvrir et laisser infuser.

Faire fondre le beurre puis l'ajouter à la chair de courge cuite, mixer. Ajouter la poudre d'amandes ainsi que les zestes et le jus d'orange vanillé sans omettre les graines de vanille. Réserver.

Dans une jatte, fouetter les œufs avec les sucres, ajouter la farine additionnée de levure puis incorporer la purée de courge.

Verser la pâte obtenue dans un moule à manqué tapissé de papier cuisson ou généreusement beurré.

Enfourner pour 40 min.

Une fois le gâteau refroidi, saupoudrer de sucre glace.
Pour le goûter servir tel quel mais pour un dessert ne pas hésiter à l'accompagner d'une crème anglaise maison.

Crème anglaise


La crème anglaise est un classique que toute cuisinière devrait savoir faire mais encore faut il ne pas la rater ! En effet entre celle qui tourne et celle pas assez cuite, on peut parfois s'arracher les cheveux.

Ma recette est celle tirée du livre de travaux pratiques des BEP cuisine que j'ai depuis pas mal d'années ayant fait mes études en hôtellerie-restauration, côté salle mais avec un petit passage en cuisine durant quelques mois lors des deux années de BEP (qui commencent à être loin, loin maintenant ! Et en prime je ne travaille plus du tout dans ce milieu depuis 11 ans).

Mon truc en plus pour éviter que les œufs coagulent est tout simplement de la faire cuire au bain-marie, il faut s'armer d'un peu de patience pour arriver à la juste cuisson mais au moins avec cette technique elle est simplement inratable !

Pour information, la véritable crème anglaise comme on la déguste en France reste assez liquide comparée à la custard sauce de nos voisins d'outre Manche qui se révèle bien plus épaisse ou encore ce que l'on peut trouver en brique dans le commerce qui est bourré d'épaississant.

A sa juste cuisson, votre crème anglaise doit napper le dos d'une cuillère à soupe et si vous y passez le doigt, la trace doit rester.

Ingrédients (4 personnes) :
- 50 cl de lait
- 1/2 gousse de vanille
- 95 g de sucre
- 4 à 6 jaunes d’œufs (selon la consistance désirée)

Fendre la gousse de vanille en deux, gratter les graines et ajouter le tout au lait dans une casserole, porter à ébullition.

Faire blanchir le sucre avec les jaunes d’œufs (si vous ne savez pas quoi faire de vos blancs, cliquer ICI pour découvrir des recettes à base de blancs d’œufs) puis verser le lait bouillant vanillé dessus en minces filets sans cesser de fouetter.

Placer votre cul de poule sur une casserole à moitié remplie d'eau chaude et faire cuire votre crème anglaise au bain-marie en remuant régulièrement avec une cuillère en bois ou une maryse.
La crème est cuite quand elle nappe le dos d'une cuillère à soupe et que si vous y passez le doigt, la trace reste.

Débarrasser dans un plat de service, laisser refroidir à température ambiante puis placer au réfrigérateur.