jeudi 29 janvier 2015

Muffins chocoholics


Une recette de muffins pour combler les envies des chocohlics anonymes ou non !
Sans conteste mes meilleurs muffins au chocolat, un vrai délice pour les gourmands de chocolat : des muffins bien potelés, moelleux dedans et légèrement croustillant dessus. Et surtout, extra chocolatés !

Ingrédients (12 muffins environ) :

- 190 g de farine T45
- 75 g de cacao amer en poudre (Van Houten pour moi)
- 1 c. à c. 1/2 de levure chimique
- 190 g de cassonade
- 190 g d’œufs (3 gros œufs ou 4 moyens)
- 150 g de beurre
- 130 ml de lait
- 20 cl de crème liquide 
- 200 g de chunks de chocolat noir ou lait (une tablette détaillée en morceaux grossiers fait tout aussi bien l'affaire)


Préchauffer le four à 180°C.

Dans une jatte mélanger tous les ingrédients secs. Dans une autre jatte battre les œufs, la crème et le lait.

Faire fondre le beurre puis l'ajouter au mélange lait+crème+œufs battus.

Verser la préparation liquide sur la préparation sèche et mélanger rapidement sans trop travailler la pâte. La farine doit être absorbée mais il doit rester des grumeaux, l'appareil ne doit pas être tout lisse.
Ajouter les chunks de chocolat puis mélanger rapidement sans trop travailler la pâte.

Répartir la préparation (attention, pour obtenir des muffins bien potelés, remplir les moules jusqu'en haut) dans des moules à muffins et enfourner pour environ 20 min selon votre four.

Laisser refroidir avant de démouler pour éviter que le fond des muffins ne reste collé dans les moules !

dimanche 18 janvier 2015

Angel cake au maracuja meringué


C'est avec un premier essai d'angel cake au citron meringué que j'ai découvert avec vous l'angel cake.
J'ai également testé son cousin le chiffon cake en version caramel & poire mais ma préférence reste à la sensation vraiment très aérienne de l'angel cake. Mon compagnon étant également de cet avis, j'ai décidé de réitérer ce soir pour un dessert post raclette.

J'opte souvent pour une bonne salade de fruits ou des îles flottantes après une raclette mais l'angel cake est tellement léger et aérien que je suis persuadée qu'il se laissera manger sans souci. Surtout après une bonne salade verte pour faire glisser la raclette.

J'ai choisi de le décliner cette fois aux maracuja dont mon amie, invitée ce soir avec sa petite famille, rafolle. Rien de plus simple, j'ai utilisé ma recette de base de lemon curd en remplaçant le jus de citron par celui des fruits de la passion.
Attention au choix de vos fruits de la passion, pour cette recette il faut utiliser des maracujas dont la peau est encore bien lisse afin de recueillir le maximum de jus.


Ingrédients :


Angel cake 

  • 80 g de farine T45
  • 20 g de maïzena
  • 120 g + 120 g de sucre
  • 8 blancs d’œufs
  • 1 c. à c. de jus de citron
  • 1 pincée de sel 

    Meringue italienne

    • 2 blancs d’œufs
    • 150 g de sucre
    • 50 ml d'eau

      Passion curd

      • 150 g de jus de fruits de la passion (+- 6/7 fruits de la passion non frippés)
      • 1 filet de jus de citron
      • 2 œufs + 2 jaunes
      • 20 g de maïzena
      • 100 + 50 g de sucre
      • 100 g de beurre

      Préparation de l'angel cake


      Préchauffer le four à 150°C.

      Tamiser 3 fois la farine, la maïzena ainsi que 120 g de sucre. Réserver. 
      Tamiser dans un autre récipient les 120 g de sucre restants. Réserver.

      Faire mousser les blancs d’œufs, y ajouter la pincée de sel et la c. à c. de jus de citron.
      Monter les blancs d’œufs en neige très ferme et y incorporer peu à peu le sucre tamisé afin d'obtenir une meringue bien brillante.
      Incorporer ensuite à l'aide d'une maryse le mélange sucre+farine+maïzena tamisés peu à peu en veillant bien à soulever la masse pour ne pas casser les blancs.

      Verser la pâte dans le moule et enfourner pour 40 min.

      Une fois le gâteau cuit, le renverser sur une grille haute ou sur un autre support (verre, tasse, etc.) afin de laisser circuler l'air jusqu'à complet refroidissement (1 à 2 h).
      Passer la lame d'un couteau sur tout le tour du moule et la cheminée puis démouler délicatement.

      Préparation du passion curd


      Placer une passoire fine au-dessus d'un cul de poule. Couper les fruits de la passion en deux et récupérer le jus en pressant bien les pépins pour ne rien perdre et obtenir 150 g.
      Dans une casserole, réunir le jus de fruits de la passion ainsi que 50 g de sucre et porter à ébullition.

      Dans une jatte, fouetter les œufs entiers + les jaunes ainsi que le sucre restant. Une fois le mélange blanchi, ajouter la maïzena et mélanger de nouveau.
      Verser le jus de maracuja sucré chaud sur la préparation sans cesser de remuer. Remettre le tout dans la casserole et faire cuire à feu doux en remuant sans cesse jusqu'à ébullition.
      Débarrasser dans une jatte puis ajouter le beurre en parcelles en fouettant bien entre chaque morceaux. Filmer au contact (le film alimentaire doit toucher le lemon curd) pour éviter que la préparation ne croûte.

      Laisser refroidir à température ambiante puis placer au réfrigérateur.

      Préparation de la meringue italienne


      Faire bouillir le sucre et l'eau dans une casserole jusqu'à 120°C. 
      Monter les blancs en neige.

      Lorsque le sirop est prêt, le verser en minces filets très lentement sur les blancs sans cesser de les battre.
      Continuer de battre les blancs d’œufs jusqu'à complet refroidissement. La meringue doit être bien ferme et brillante.

      Montage de l'angel cake


      Couper le gâteau en 3 dans le sens de l'épaisseur. Tartiner généreusement chaque morceau de passion curd.
      Reconstituer le gâteau sur un plat de service puis étaler la meringue dessus à l'aide d'une spatule.
      Faire colorer avec un chalumeau.

      Réserver au réfrigérateur jusqu'au moment du service.

      lundi 12 janvier 2015

      Cassolettes de Saint-Jacques à la fondue de poireaux


      J'ai mes parents pour le déjeuner et nous sommes assez friands de Saint-Jacques dans la famille, j'ai donc décidé de nous concocter une petite entrée en cassolettes.

      Ingrédients (4 personnes) :

      • 400 g de noix de Saint-Jacques surgelées
      • 1 blanc de poireaux
      • 1 carotte
      • 1 échalote
      • 12 cl de vin blanc sec
      • 20 cl de crème liquide entière
      • 1 c. à s. de maïzena
      Préchauffer le four à 200°C.

      La veille, laisser les noix de Saint-Jacques décongeler dans une passoire.

      Ciseler l'échalote, détailler la carotte en julienne ainsi que les blancs de poireaux en fines rondelles. Faire suer le tout dans une casserole à feux doux avec un peu de beurre additionné d'huile d'olive.
      Diluer la maïzena dans le vin blanc, ajouter à la préparation puis laisser réduire, ajouter ensuite la crème liquide et laisser épaissir à feux doux.
      Réserver.

      Dans une poêle, faire dorer les noix de Saint-Jacques et le faire dorer 1 min, les ajouter à la préparation précédente avec le jus de cuisson.

      Mélanger et répartir dans les cassolettes. Parsemer de chapelure ou gruyère râpé si vous le désirez puis enfourner pour 10 min.
      Pour ma part je ne rajoute rien et enfourne avec les couvercles de mes cassolettes.

      Crème renversée au lait de coco


      Aujourd'hui j'ai mes parents pour le déjeuner, plus aucun fruit dans ma corbeille hormis ceux de la passion réservés pour samedi prochain (recette d'angel cake à venir) et une maman qui n'aime pas plus le chocolat que ça.

      J'ai donc décidé d'utiliser une des boîtes de lait de coco de mon placard dans une version exotique de la crème renversée.

      J'ai utilisé un moule anti-adhésif haut à charlotte de 20 cm de diamètre pour cette recette que j'ai accompagnée de biscuits fondants au citron.

      Ingrédients  :

      • 120 + 110 g de sucre
      • 50 g de sucre vanillé maison
      • 1 boîte de 40 cl de lait de coco
      • 60 cl de lait
      • 8 œufs
      • 1 bouchon de rhum
      Préchauffer le four à 150°C.

      Préparer le caramel dans le moule avec 120 g de sucre en le retirant du feu ou de la plaque dès qu'il est ambré afin de ne pas obtenir un caramel trop brun (le sucre continue de cuire une fois sorti du feu).
      Incliner le moule pour caraméliser les bords puis le tremper dans un fond d'eau froide pour figer le caramel.
      Réserver.

      Réunir les laits dans une casserole et les porter à ébullition.
      Pendant ce temps, dans une jatte, blanchir les œufs avec le sucre vanillé et le sucre. Verser les laits chauds en minces filet sur cette préparation sans cesser de fouetter.
      Parfumer avec le rhum et bien mélanger.

      Verser la préparation dans le moule caramélisé puis enfourner au bain-marie pour 1h10.

      Laisser refroidir à température ambiante avant de placer au réfrigérateur minimum 3h avant dégustation.
      Passer une lame de couteau tout le tour du moule puis démouler avant de servir.

      vendredi 2 janvier 2015

      Gratin norvégien


      Actuellement dans mon 7ème mois de grossesse, les fêtes ont été un peu difficiles cette année car je me suis passée de foie gras et de saumon fumé.

      Mais pour me rattraper un peu, j'ai décidé de cuisiner le saumon fumé afin de pouvoir quand même le manger, une fois cuit pas de souci de listeriose !

      Cette recette est parfois appelée tartiflette norvégienne mais je ne vois pas l’intérêt du mot tartiflette dans une recette où le fromage n'est pas roi. Si mes souvenirs sont bons c'est une recette tuperware qui ne contient normalement ni crème ni fromage mais en gourmande que je suis je l'ai revisitée à ma façon.

      Je suis d'ailleurs étonnée de ne jamais avoir livré la recette plus tôt, mais c'est chose faite !

      Ingrédients (5/6 personnes) :

      • 1,5 kg de pommes de terre à gratin
      • 480 g de saumon fumé (12 tranches)
      • 2 gros oignons
      • 60 cl de crème liquide entière
      • sel, poivre
      • Gruyère râpé
      Préchauffer le four à 180°C.

      Peler et laver les pommes de terre puis les tailler en rondelles très fines (ne pas hésiter à s'aider d'un robot culinaire). Attention ne relavez surtout pas les pommes de terre, c'est l'amidon qu'elles contiennent qui fait la tenue du gratin !

      Éplucher et émincer les oignons, réserver.

      Commencer à monter le gratin en commençant par une couche de rondelles de pommes de terre, saler (très peu car le saumon est déjà salé), poivrer, étaler une couche fine d'oignons émincés, arroser de crème liquide puis recouvrir de tranches de saumon fumé.

      Renouveler l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients en terminant par une couche de pommes de terre.

      Parsemer de gruyère râpé puis enfourner pour 1h. Ne pas hésiter à couvrir le gratin d'une feuille de papier aluminium s'il a tendance à trop colorer.

      Servir bien chaud avec une salade verte.