lundi 11 septembre 2017

Cakes pesto & tomates fraîches


Je suis une grande adepte du basilic et je fais en général en été du pesto maison avec de gros bouquets de basilic frais.
J'ai découvert chez Costco (l'enseigne américaine ouverte près de la maison) un pesto vendu au rayon frais que j'ai eu l'occasion de déguster sur place aussi bon que ma version maison !
Je suis donc repartie avec un pot sous le bras et en voici ma première utilisation : résultat très gouteux sans être écœurant avec de la fraîcheur apportée par les dernières tomates du jardin de mes parents mûries sur pieds.


Ingrédients :

  • 150 g de farine T45
  • 1/3 de sachet de levure chimique
  • 3 œufs
  • 125 ml de lait
  • 3 c. à s. bombées de pesto frais
  • 1/2 c. à c. de poivre moulu
  • 80 g d'emmental ou parmesan râpés
  • 100 g de tomates coupées en morceaux

Préchauffer le four à 180°C.

Dans une jatte, mélanger la farine, la levure, le poivre, les œufs, le lait ainsi que le pesto. Une fois la préparation homogène, ajouter le fromage râpé ainsi que les tomates en dés.

Verser la préparation dans des moules à mini cakes ou dans un grand moule à cake puis enfourner pour 30 ou 45 min selon le format choisi (je préfère les moules à mini cake qui permettent une fois tranchés d'avoir un format idéal pour l'apéritif).


vendredi 18 août 2017

Rhum arrangé ananas passion


Bien, je suis déjà de retour avec une nouvelle recette de rhum arrangé. Il faut dire que depuis l'ouverture du Costco près de chez nous, on arrive à trouver l'alcool moins cher donc ça aide !

Mon rhum arrangé à la banane macère tranquillement, j'ai eu envie de tester autre chose même si le souci de l'attente n'est pas pour autant résolu. Il nous faudra être patients pour déguster l'un comme l'autre.


Ingrédients :

  • 1 L de rhum blanc à 50°
  • 345-350 g d'ananas bien mûr et sucré
  • 4 fruits de la passion bien mûrs (la peau doit être flétrie)
  • 1 gousse de vanille
  • 3 c. à s. de sucre de canne
  • 1 bocal type Le Parfait d'1,5 L

Mettre dans le bocal en verre l'ananas coupé en tranche ou en longueur, la gousse de vanille fendue ainsi que la pulpe et les pépins des fruits de la passion ; terminer par le sucre de canne.
Recouvrir de rhum et fermer pour laisser macérer.
(Il va vous rester une lichette de rhum, transvaser dans une bouteille déjà entamée si vous avez ou faites vous un apéro !)

Il est important de remuer délicatement la préparation en renversant le pot de temps en temps afin que les arômes se mélangent bien.
Il n'est pas non plus interdit voire il est recommandé de goûter votre rhum régulièrement afin de rajouter éventuellement du sucre.

La pénombre n'est pas obligatoire à la macération, par contre il est préférable que le bocal soit stocké dans un endroit assez chaud sans pour autant qu'il soit trop proche d'une source de chaleur. Ne pas oublier que dans les îles il fait chaud !

Patience donc également pour ce bocal ... Il faut idéalement tenir 3 mois, au mieux 1 !

samedi 12 août 2017

Rhum arrangé à la banane


Il y a des mois que je n'ai rien publié sur le blog, je n'ai cependant pas déserté les fourneaux mais disons qu'il y a eu pas mal de changement dans ma vie et je n'ai pas pris le temps de mettre en ligne mes recettes.
Il y en a d'ailleurs qu'il faudra que je refasse exprès pour pouvoir les mettre en ligne.

Je reviens aujourd'hui avec une recette alcoolisée puisqu'il s'agit d'un rhum arrangé. Avec le temps, les goûts changent et si par le passé le rhum me semblait bien trop fort hors planteur (je vous rappelle mes origines guadeloupéenne), j'ai appris à l'apprécier en rhum arrangé.
Ces derniers temps nous avons été gâté par une recette réunionnaise à la banane mais aussi au miel et une bouteille de la Guadeloupe à l'ananas.
Étant donné que nous n'avons plus d'approvisionnement, je me suis dit qu'il fallait que je teste une version maison.

Comme à mon habitude j'ai fouiné pas mal sur le net pour me renseigner mais aussi après de nos amis de la Réunion vu que les recettes maisons sont bien maîtrisées.
Côté temps de recette, c'est très rapide mais il ne faut pas être pressés de le déguster.

En effet, longtemps doit reposer le rhum arrangé ! On parle de 3 mois minimum dans l'idéal, à savoir que plus le repos sera long, meilleur le rhum sera. Après discussion avec un ami ayant tenté le même rhum que moi avec 6 mois de macération, le résultat était une purée sans nom avec un arôme pas franchement plus intense que s'il avait été dégusté plus tôt. 
J'ai donc décidé de me fier à l'allure des bananes. Elles se sont rapidement désagrégées et oxydées, j'ai donc décidé de filtrer mon rhum après 3 semaines de macération et franchement le résultat est très satisfaisant : une franche saveur de banane, un goût suffisamment sucré et un rhum pas trop agressif.

J'ai choisi de commencer avec la recette la plus facile à gérer, à savoir le rhum arrangé à la banane. Elle demande peu d'ingrédient et si on est vraiment très (trop) pressés, on peut même commencer à la déguster au bout d'un mois. Bon je tenterai quand même de reculer l'échéance.

Au niveau du degré d'alcool du rhum, j'ai également préféré commencer avec du 40° afin de voir que ça donne et je passerai peut être à plus fort selon ce qu'on en aura pensé.

Ingrédients :

  • 70 cl de rhum blanc à 40°
  • 2 bananes bien mûres
  • 1 bâton de cannelle ou à défaut 1 c. à c. bombée
  • 1 gousse de vanille
  • 4 c. à s. de sucre de canne
  • 1 bocal type Le Parfait d'1 L

Mettre dans le bocal en verre les bananes coupées en 4 dans le sens de la longueur, la gousse de vanille fendue ainsi que la cannelle et le sucre de canne.
Recouvrir de rhum et fermer pour laisser macérer.

Il est important de remuer délicatement la préparation en renversant le pot de temps en temps afin que les arômes se mélangent bien.
Il n'est pas non plus interdit voire il est recommandé de goûter votre rhum régulièrement afin de rajouter éventuellement du sucre.

La pénombre n'est pas obligatoire à la macération, par contre il est préférable que le bocal soit stocké dans un endroit assez chaud sans pour autant qu'il soit trop proche d'une source de chaleur.